sak ifé nout jordu ék nout demin

La désobéissance civile est-elle à l’ordre du jour ?


Citoyen
Mardi 27 Mai 2014

Avec 13,98 % des suffrages soit 5,9 % des inscrits, Hollande et le PS n’ont plus aucune légitimité pour gouverner la France. Un pays ou moins de 6 % des gens commandent avec arrogance aux 94 % restant. Est-ce là une démocratie ?


Hollande et le PS : Sans, malgré, contre le peuple…

Il ne reste à Hollande et à son parti qu’une petite cour de profiteurs qui s’adossent à une légalité dévoyée. S’il y a bien eu un vote de défiance envers l’Europe aux dernières européennes, qui ne voit pas que les électeurs ont eu, dans le prolongement des municipales, la volonté de sanctionner encore le règne du mensonge et de l’incompétence. 
 
Déjà on nous cachait que Hollande n’avait obtenu que les voix de 39 % des inscrits pour se faire élire à la présidence, que le PS gouvernait seul la France avec seulement 21,7 % des inscrits. 
 
Certes, le PS et son comparse Hollande gouvernent légalement, ils ont bien été élus, conformément au droit. Mais que pèsent les lois quand elles vont à l’encontre du désir majoritaire ? 
 
Hollande et sa clique n’ont plus aucune légitimité. Un gouvernement est légitime lorsque ses décisions sont acceptées par ceux qui en subissent les conséquences. 
 
C’est par un dévoiement de la nature même de la République qu’on en arrive à considérer qu’une gouvernance légale est automatiquement légitime.
 
Ce régime est devenu dictatorial. Il gouverne par la pure contrainte sans jamais rencontrer dans le cœur de la société un minimum d’écho et d’adhésion.
 
Les élites méditico-politiques, les partis, les syndicats, les organisations sociales… admettent en privé que nous sommes confrontés à une crise majeure des relations entre le citoyen, la nation et l’État. Une crise structurelle de la démocratie. 
 
Les élites de ce pays ne veulent pas remettre en cause un système qui leur réussit si bien.  Elles ont intégré depuis longtemps qu’elles n’ont pas de comptes à rendre et que c’est  l’usage de gouverner sans, malgré et contre le peuple. 
 
Nos élites intellectuelles ne sont plus qu’un troupeau agité d’autruches. Ils s’agitent dans tous les sens sur les plateaux télévisés, mais n’avancent plus parce qu’elles sont sans courage.
 
Désormais, le peuple est seul. La France vit sous l’emprise d’un groupuscule illégitime, sous la férule d’un pouvoir anti-démocratique. 
 
La question de la légitimité de la désobéissance civile est posée.

A.B.



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par DANORD le 28/05/2014 05:29
Une solution à cette chienlit , la dissolution de l'assemblée nationale !

2.Posté par Timalion le 28/05/2014 08:28
Si on comprends bien, Hollande et le gouvernement n'ont plus de légitimité...
Quid de leur justice, de leur police et de leurs impôts...?

3.Posté par 4aout le 28/05/2014 10:41
Dissoudre l'assemblée pour remettre d'autres clones, d'autres clowns? On arrive à la fin d'une époque et il ne faut pas regarder l'avenir avec les mêmes vieilles lunettes qu'avant. C'est la démocratie qui est en crise. Les gens veulent autre chose que la soupe que l'on servait à nos grands parents. Tout a changé autour de nous, sauf la relation élus/ électeurs. Le suffrage universel est suffisant pour les démocraties naissantes, il ne suffit plus aux citoyens de la France d'aujourd'hui. Le besoin d'institutions plus proches de ce que sont les gens d'aujourd'hui touchent toutes les vieilles démocraties et en particulier la France. Tôt ou tard on démocratisera radicalement cette démocratie.

4.Posté par AIGLE BLANC974 le 28/05/2014 11:58
Tout à fait de votre avis pour cette analyse si bien étayée.Il est évident que LES NANTIS AU POUVOIR n'ont aucune envie de passer la main.Ce n'est pas une question d'honneur,car ils ne connaissent pas ce mot,ils veulent comme dans les dictatures durer au maximum pour tous les avantages qui se rattachent à leurs fonctions ! D'ailleurs ne sommes-nous pas dans UNE DICTATURE ?
Ces socialistes sont" DES JUSQU'AU BOUTISTES" , mais que ne les entendrions-nous pas s'ils étaient dans l'opposition ? Il n'est qu'à se rappeler les Municipales de 2008 où la" droite molle" de SARKOZY avait perdu 90 villes...Aussitôt la gauche socialiste et consort a crié à la dissolution de l'Assemblée Nationale....En Mars 2014 les socialistes ont perdu 150 villes ,près du double , et il n'était plus question de dissoudre.....Les petits copains Députés doivent garder leur place et pouvoir nous concocter encore de nouvelles lois pour nous brimer davantage et nous saigner en impôts nouveaux ! ! ! !

5.Posté par Larousse dictionnaire le 28/05/2014 18:21
Petit Larousse : Hollande, homme volage et infidèle...Après avoir trompé sa femme, sa maitresse,le PS, la gauche, les Français... le Gouda de France est devenu incorrect à la consommation.
: Copé incompétent, pour s'être mal entouré ou complice pour avoir volé...

Que reste t'il?
Le FN?
Eux aussi veulent le pouvoir pour en user et en abuser.
Il faut aujourd'hui élire des gens qui s'engagent à dissoudre le pouvoir pour le rendre au plus possible de citoyens.

6.Posté par DOM le 29/05/2014 09:59
les institutions française ducon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers