sak ifé nout jordu ék nout demin

La Réunion demain… loin des promesses électorales folkloriques


Citoyen
Dimanche 30 Août 2015

​Un repas entre amis dans les hauts est toujours l’occasion de refaire le monde.
Comme c’était aussi l’occasion de fêter l’anniversaire de Madame Aude…


Le bon sens réunionnais donnait le rythme de toutes les conversations à table.

Il faut dire que Daniel Vabois avec quelques répliques bien aiguisées avait placé le niveau à un bon niveau.

Avec Madame Aude et Aline Murin l’échange était concentré sur l’impérieuse nécessité d’une union des Réunionnais pour organiser un futur de notre peuple basé sur la solidarité qui nous a permis d’être toujours ensemble depuis plus de 350 ans.  

Le temps des « zonm politik » un texte de Daniel Vabois  qui illustre bien la frénésie qui s’empare de notre monde à l’approche des consultations politiques.
C’est un moment chargé de folklore qui a tendance à faire oublier la rudesse de la vie quotidienne pour une grande partie des habitants de cette île.

Nous savons bien que ce ne sont pas les joutes politiques qui vont nous amener un projet pour La Réunion de demain. 

Et si justement,…
N’est-ce pas dans ces réunions de « famille » que se trouvent les bribes de réponses à ce questionnement légitime de ceux qui ne veulent pas se contenter de subir le diktat parisien, 
comme on l’a vu récemment encore à l’occasion des Jeux des Iles de l’Océan Indien où La Réunion a été maltraitée…

Les idées circulent ainsi depuis toujours, de manière invisibles de groupe en groupe sur toute l’île, les manquements sont soulignés les réussites reconnues et applaudies. 

Les moments de rencontre « familiale » sont la clé de notre union réunionnaise.

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers