sak ifé nout jordu ék nout demin

La Réunion Ecolo à Saint-Leu


Politique
Jeudi 17 Mars 2016

L'Association La Réunion Ecolo présidée par Monsieur Vincent Défaud, agent de la Région Réunion et conseiller municipal de l'Etang-Salé délégué au développement durable a tenu ce matin une conférence de presse à Saint-Leu sur le thème de la pollution et du risque requin en dénonçant selon eux "l'inaction de la Ville de Saint-Leu".


​Communiqué de la Ville de Saint-Leu

Pour rassurer cette association : qu'il s'agisse de la gestion des eaux pluviales ou encore du risque requin, même s'il y a encore à faire, les équipes municipales sont au travail.

Dès notre prise de fonction, nous avons pris à bras-le-corps la problématique « eaux pluviales ».

En  février 2012, suite à un important épisode de fortes pluies, nous avons sollicité l’Etat afin de nous aider à mettre en place des dispositifs d’assainissement des eaux pluviales au débouché des ravines.

Courrier resté sans réponse.

Nous avons également réalisé tous les travaux qui s’imposaient à Saint-Leu, notamment en centre-ville, pour améliorer l’écoulement des eaux pluviales. Concernant le risque requin, la Ville de Saint-Leu attend avec impatience la décision de la Région sur la demande de financement de la Commune de Saint-Leu pour les filets anti-requins avec portique.

Rappelons que la Région s’est engagée à financer tout projet de ville littorale qui souhaite combattre le risque requin.

Néanmoins, il convient de noter que pour mener à bien rapidement ces projets et les autres, la contribution financière de l’Etat et de la  Région serait la bienvenue puisque les communes ne disposent pas des mêmes marges de manœuvres que le Conseil régional, chef de file de l'aménagement du territoire. Des demandes ont déjà été transmises notamment pour la sécurisation des plages avec la demande pour des filets anti-requins mais aussi dans le cadre du plan d'aides aux communes pour d'autres projets.

Merci à cette association et à cet élu de se préoccuper ainsi du lagon de Saint-Leu et de l'environnement, faisons le souhait qu'à l'avenir, elle soit aussi combative sur d'autres sujets et que cet élu fasse preuve d'un travail exemplaire sur sa commune.

Nous lui formulons tous nos vœux de réussite dans la gestion du risque inondation sur sa commune, afin qu'à chaque épisode de fortes pluies, le centre-ville ne se transforme pas en torrent de boue, que les cases ne soient pas inondées et les routes coupées en raison de glissements de terrains.

Souhaitons également que nous n'ayons plus à assister au triste spectacle de l'Etang du Gol asséché et poissons ventre en l'air à cause d'une rupture de digue entraînée par un surplus d'eau en provenance des ravines de l'Etang-Salé.

Enfin, comme de nombreux Réunionnais et particulièrement les habitants de Saint-Leu, l'Etang-Salé et les Avirons, nous espérons pouvoir compter à nos côtés, cette association écologiste lorsqu'il s'agira de défendre une nouvelle fois la protection du site de Bois Blanc, contre l'exploitation d'une carrière de roches massives à proximité de l'océan, destinée à fournir un chantier régional.

Communication Ville de Saint-Leu



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Holly le 28/03/2016 17:06
Regardez un peu, c'est honteux : REUNION ECOLO se moque de nous et ne pense pas à protéger les Saint-Leusiens, en fait ils ne pensent qu'à s'opposer au maire jusqu'à espérer que la carrière de Bois Blanc se fasse pour le bien de la commune avec des arguments honteux qui ne tiennent pas la route.

http://saintleulela.over-blog.com/2016/03/les-pro-carriere-bois-blanc-se-font-entendre.html

Parce que non, je vous le dis si cette carrière passe ce sont bien des nuisances très importantes pour de très nombreuses années.
900 passages de poids lourds entre 5h et 20h le soir sur 57 km de la carrière jusqu'à la Possession en aller retour ! 20 minutes d'arrêt dans les deux sens pour chaque tir de mine, parce que bien sûr c'est dangereux et en plus un camion passe après le tir de mine pour nettoyer la chaussée parce qu'il y a des retombées de pierre sur la route ! poussière qui de quelque nature qu'elle soit entraîne des maladies respiratoires chez les plus exposés et les plus faibles ! pollution des eaux, débordement des bassins de décantations en période de fortes pluies... la liste est tellement longue ! et la réhabilitation ? ne croyez pas ces pseudo ecolos, un sol fouillé jusqu'à 56 mètres de profondeur ne peut pas retrouver une terre fertile et pleine de promesses pour les agriculteurs et le paysage détruit sur 40 hectares ne retrouvera pas sa forme originelle... ils parlent d'un cirque, moi je dirais une cuvettes ! après avoir extrait 14 millions de roches, imaginez un peu le désastre et ne rêvons pas avec l'emploi, nous aurons encore des gens venus de l'extérieur et qui repartiront après le chantier... L'économie touristique n'a sûrement pas besoin de cette horreur, il existe un très beau projet de sentier littoral au Sud de Saint-Leu jusqu'à la ravine des Avirons porté par le conservatoire du littoral, et bien, il est freiné par ce projet délirant et hors norme, ce projet n'a pas lieu d'être sur le littoral de l'Ouest, sur la côte des souffleurs !
honte à Monsieur Vincent Defaud qui travaille pour la région et se moque bien des Saint-Leusiens ! ils sont prêts à dire n'importe quoi pour passer la message de la Région, écoeurant ! et il parle d'écologie, mais de qui se moque-t-on ???
du citoyen qu'on roule dans la farine en mettant toujours de faux arguments pour rassurer et pour faire taire !
NON A LA CARRIERE BOIS BLANC ! NOU VE PA !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue