sak ifé nout jordu ék nout demin

LES DÉPUTÉS DE GAUCHE REPOUSSENT LA LOI SUR LA PRÉCARITÉ EN 2018


Citoyen
Mardi 13 Octobre 2015

La Loi du 12 mars 2012 relative à l’accès à l’emploi titulaire et à l’amélioration des conditions de travail relevant des trois fonctions publiques, prévoyait d’organiser d’ici mars 2016 à travers la base de valorisation des acquis professionnels, des recrutements directs ou par voie de concours moyennant de réduire la précarité dans la fonction publique.


Ces emplois titulaires ou de CDI seraient réservés à nos agents contractuels d'une ancienneté de 4 ans et plus à travers un plan.

Mais voilà, ce vendredi, nos élus siégeant à l’Assemblée Nationale, ont « brillé » par ce coup de tonnerre à cinq mois de la date butoir de la « Loi Sauvadet » qui était prévue au premier trimestre 2016, à une prolongation de cette Loi.

Ainsi, nos députés soit disant de « gauche » présents, viennent de repousser la Loi sur la précarité de deux ans supplémentaires, c'est-à-dire au 12 mars 2018, texte adopté en procédure accélérée en fin de nuit du 8 octobre !

A noter encore ce constat, qui précise que la mauvaise élève de la classe en matière de résorption de l’emploi précaire reste la fonction publique hospitalière. Qui a été aussi rappelée à l’ordre en mars dernier dit-on par Mme Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

Cependant, au moment où tous nos hôpitaux connaissent des difficultés dues à un plan drastique d’économie demandé voire en diminuant certaines lignes de crédit dédiées à l’hôpital public. Peut-on voter une Loi qui demeure après tout une bonne Loi, sans prévoir ou sans demander une rallonge budgétaire supplémentaire pour l’appliquer ? 

N’est-ce pas un leurre de repousser cette Loi de deux ans supplémentaires alors que le problème c’est des moyens qui ne sont pas alloués ?

Qu’en pensent nos députés de gauche qui ont repoussé cette Loi ?

Jean Claude COMORASSAMY



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN