sak ifé nout jordu ék nout demin

LA NRL : le chantier de la Réunion pour les Réunionnais !


Citoyen
Jeudi 15 Janvier 2015

Après la sécurité, la modernité et la gratuité de cet axe, cette route aura eu le mérite de soulever des divergences d'opinion


LA NRL : le chantier de la Réunion pour les Réunionnais !
Une gabegie pour une minorité effacée par l'opinion majoritaire que la Nouvelle Route du Littoral est une solution notable aux problématiques rencontrées depuis les premiers éboulis en 1961. 

Nous vivons dans la peur de traverser cette route depuis plus de 50 ans. Notre île est confrontée à une réalité dure. Cette réalité qu'on a peur d'apprendre et d'entendre ! 
Nous nous réveillons le matin et nous apprenons une fois de plus que des roches massives se sont abattues une fois de plus sur le bitume. Combien de morts ? Beaucoup trop ! 

Dès le début des travaux, précisément en mars 1961, 270 m3 de tunnel s’effondrent dans la mer. Le 22 juin 1980, 15 000 m3 de roches s’abattent sur la route et ôtent la vie à des jeunes Réunionnais de 21 ans à 25 ans. 
La frayeur et la colère des Réunionnais fusionnent et laisse place à une solidarité impuissante : un millier de personnes se sont données rendez vous pour dénoncer cette route meurtrière. 

La dégradation du relief nous rappelle à l'ordre : en 2002, une centaine de tonnes de pierres s'abatte sur la route. 

Deux ans après, un bloc de 250 kg tue une jeune femme de 18 ans. Le 20 février 2006, un rocher tue à nouveau et blesse gravement. En mars 2006, un pan entier de la falaise s'écroule sur la route et sur les voitures transportant des familles entières. Le 15 octobre 2006, la Réunion est confrontée à un nouveau drame. 
Qui seront les prochains ? 
Nous ne pouvons lutter contre les effets de la nature, de notre environnement, de l'érosion et de l'usure naturelle de nos reliefs ! Néanmoins, il est possible d'agir pour offrir aux Réunionnais un peu de quiétude et d'apaisement en les dotant d'un axe sécurisé. 

Personne, jusqu'à maintenant, a eu le courage de s'attaquer à ce gros dossier si crucial pour la Réunion, pour la sécurité des usagers de la route, pour l'économie, pour le désengorgement du trafic routier ! De par sa volonté et sa détermination, en à peine 5 ans, la majorité régionale a pu exécuter le démarrage d'un chantier d'envergure ! 

Les digues non définitives avalées par Banzi seront inévitablement dramatisées par les opposants de la NRL. Ils ne sont vraiment plus imprévisibles ceux la ! Et si c était une tonne de galets qui fracassaient les voitures sur la route, comment réagiraient-ils ? 

Ce chantier doit aboutir car suite à cette dernière pré alerte cyclonique, je ne suis pas rassurée à l'idée de traverser la Route du Littoral. Et si la Nouvelle Route du Littoral était déjà livrée, c'est une inquiétude que nous n'aurons plus ! 

Prenons enfin conscience que nos enfants auront une frustration moindre, une inquiétude résorbée de voir des roches leurs tomber sur la tête ! 

Myriam V.



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par malika le 16/01/2015 10:08
Je suis pressée de pouvoir rouler sur cette belle nouvelle route !

2.Posté par VIVE LA NRL le 16/01/2015 10:31
Y en a qui sont pour! Y en a qui sont contre!

Moi je suis pour! Je suis toujours surpris de voir la rage des contres! Alors parce qu'on est contre on a le droit d'insulter, d'injurier, d'humilier, de rabaisser!

Oui nous sommes dans un pays libre! La liberté veut également dire respect! Malheureusement cette notion est en train de disparaitre!

Souvent je vois le mot pharaonique ou gabegie!

Premièrement le pharaon c'est un égypte!
Deuxièment gabegie, mais par rapport à quoi! il y a un mois on nous informait que le TA (Tribunal Administratif) avait félicité Didier Robert pour avoir stoppé le projet du Tram Train! En effet ce projet allait endetter notre île, son remboursement se sertait élevé à 180 millions d'euro/an! Un projet qui aurait coûté environ 1,4 milliard!

La Chantier coûtera au Réunionnais 669 millions, la moitié! Ce qu'il faut bien comprendre c'est que Paul Verges n'avait pas réussi à convainvre beaucoup d'élus, que ce soit européens ou de l'état de le suivrea, tandis que Didier le Président de Région sur ce chantier a su ramener plus de la moitié du coût!

Cela veut dire quoi? Tout simplement que ce chantier a été validé par l'Europe et par l'Etat!

Alors chers amis "CONTRES", vous pouvez continuez à taper du poing sur la table, taper du pied, crier, gueuler, insulter, cela ne changera rien, euh si , en faisant retarder le chantier vous serez la causes des surcoûts! c'est à vous qu'on devrait demander de les payer! N'est-ce pas la DEAL?

3.Posté par bayoune le 19/01/2015 07:02
"Les digues non définitives avalées par Banzi seront inévitablement dramatisées par les opposants de la NRL." Et si au lieu des digues non définitives, c'était la route construites dans les conditions que l'on sait, était avalé par in big cyclone genre cyclone Jenny, ou Hyacinthe, combien cela aurait couté au budget? Ne serait il pas plus judicieux de revoir tout simplement cette construction? La construction d'un tunnel ne serait-elle pas plus sécurisante et moins risquée que cette route digue - qui sera en perpétuel reconstruction si on néglige pas les caprices de la nature invincibles. Imaginez, cette route en construction terminée, soit disant sécurisée, lors d'un mauvais temps avec des milliers de véhicules l'empruntant, un pilier ou plusieurs qui s'éffondre sous la violence d'une houle déferlante - avec des milliers de victimes!!! Le tunnel qui a fait ses preuves reste la solution viable et sécurisant. Batt azot anlèr, batt azot atèr, après l’échec de cette entreprise du littoral condamnée d'avance à une destruction mémorable et son contingent de victimes - le tunnel finira par s'imposer dans le temps. Nos enfants seront peut -être plus réfléchis, et en tireront les leçons des restes du vieux morceau de tunnel qui a su démontré au fil du temps sa résistance aux intempéries aériennes et maritimes et à la cupidité des prédateurs financiers qui guettent les euros qui vont tomber dans leur banque - au détriment des usagers de cette route comme elle se présente.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers