sak ifé nout jordu ék nout demin

Joseph Sinimalé a imposé l'union à Droite et au Centre droit


Édito
Mardi 8 Octobre 2013

Qui l'eut cru ? Qu'un politique venu du Centre, soutenu par le PCR aux Cantonales 2011, aurait mis toute la Droite et tout le Centre droit d'accord, à six mois des Municipales 2014 ? La réussite personnelle de Joseph Sinimalé, c'est aussi, a contrario, l'échec des stratégies de trois partis politiques (UMP, Objectif Réunion et UDI). Cette union par obligation pose la question de l'implication des ténors de la Droite dans la campagne. En ce qui concerne la constitution de la liste, pas de problème, tous veulent des places…


Joseph Sinimalé a imposé l'union à Droite et au Centre droit
C'est à l'issue de sa conférence de presse programmé ce jour, que le plus dur commence pour Joseph Sinimalé. Si depuis son retour en politique en 2010, puis son élection aux Cantonales 2011, l'ancien maire de Saint-Paul a mené seul sa barque, le soutien de la Droite et du Centre droit à sa candidature pour les Municipales 2014, implique un autre schéma de comportement et de fonctionnement.

Cette fois-ci en plus du terrain et de son équipe, le conseiller général va devoir gérer des individus et des caractères forts. Plus proche désormais d'Objectif Réunion et de Didier Robert, l'élu, s'il pourra bénéficier de quelques soutiens de la Région, va devoir plus composer, aussi bien dans ses discours que dans ses stratégies de communication. Ce ne sera pas simple pour ce marathonien qui quadrille inlassablement le territoire saint-paulois depuis des années.

Solitaire, discret et sensible, désormais tête de liste donc chef de file de la Droite et du Centre droit à Saint-Paul, "Loulou" va réapprendre à gérer les fortes individualités de son camp. Il sait le faire. Il l'a déjà fait à la mairie de Saint-Paul. Avec des maladresses et des conséquences catastrophiques pour son intégrité. Joseph Sinimalé at-t-il appris et retenu la leçon ? Sans doute. Car, il en aura besoin pour maintenir la cohésion et l'équilibre de son groupe.

C'est une autre étape de la carrière politique de Joseph Sinimalé qui commence aujourd'hui. Réussir à imposer l'union à la Droite et au Centre droit, est une chose, la transformer en un succès aux Municipales 2014 en est une autre. Les TSB (Tous sauf Bello" y croient. "Loulou", quand on lui pose la question, sourit. Il a peu de doutes. Et beaucoup de certitudes. Ne vient-il pas de concrétiser une union à Droite et au Centre droit, en qui personne ne croyait ?

Et autre élément décisif : Joseph Sinimalé, lui, n'a pas peur d'affronter Huguette Bello. Mieux, il en a envie...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 08/10/2013 05:53
" Mieux, il en a envie... " car l' élection de Huguette BELLO a été une erreur de casting aux municipales 2008 !

2.Posté par Front National 974 le 08/10/2013 10:03
RASSUREZ-VOUS LES AMIS, LES ALLIANCES " CONTRE-NATURE " FINISSENT TOUJOURS PAR IMPLOSER ! Le Général De Gaulle disait: " Mélangez de l'huile et du vinaigre autant que vous voudrez, sitôt un temps passé, chacun se séparera de nouveau ".....A MÉDITER ! JCOB

3.Posté par jeje le 08/10/2013 10:37
Un boug que l'a déjà fait la prison en tant que Maire de Saint-Paul et aujourd'hui toute la bande isuive a li. vraiment la droite fait pitié on a vraiment la droite la plus conne de France. Des personnes soi-disant intègrent qui se met en ordre de bataille derrère un boug qui ne savait pas gérer dans le temps encore moins aujourd'hui. Et puis c'est aussi se montrer faible, les Melchior, Velleyen et consort. Mi croyait que Velleyen lé té plus ambitieux que sa mais bon i vo mieux li sa organise la fête patrimoine à la région et pas pour longtemps.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit