sak ifé nout jordu ék nout demin

Joseph GRONDIN : Les 100 jours du président de Région


Politique
Mardi 29 Septembre 2015

Un référendum local sur la poursuite ou non de la nouvelle route du littoral.
Les réunionnais doivent savoir que la Région est la collectivité par rapport aux foyers fiscaux de la Réunion, la plus endettée de France.
En 2010, sans la nouvelle route du littoral, la dette se montait à 4.225 euros par foyer. Si on ajoute à cela la dette du conseil général, on aboutit à une dette de 8 709 euros par foyer fiscal réunionnais ce qui place la Réunion en tête des territoires endettés. En 2010 sans la nouvelle route du littoral, l’endettement de la Région était de 484 millions d’euros pour 390 millions en 2009.


Avec la nouvelle route du littoral qui devrait coûter plus de 2.600 millions aux réunionnais, l’endettement va atteindre les 100% du budget régional, parce que l’État ne mettra pas un euro de plus que ce qui est prévu dans les accords de Matignon de 2010. Cette route qui est construite soit disant pour sécuriser la liaison Nord/Ouest ne l’est pas, avec une élévation du niveau de la mer de 0,8%, une houle en temps de cyclone qui produit des vagues de 12 à 18 mètres (cyclone Gélisa), alors que la NRL sera de 12 à 15 mètres au-dessus du niveau de la mer. La longévité de l’ouvrage n’est garantie que sur 50 ans !

Il manque à la Réunion, 200 000 emplois. Le chantier de la NRL c’est la création de 1100 emplois directs et 2500 indirects seulement dans le BTP, la plupart ce sont des CDD. Le coût de l’entretien sera faramineux, pire que la route actuelle surtout pour le viaduc en mer. Cela sera une catastrophe sur le plan environnemental. La consultation de l’ensemble des réunionnais est indispensable, lesquels se prononceront en toute connaissance de cause.

Dans les 100 jours, un autre engagement devra être pris et faire aussi l’objet d’une consultation c’est la continuité territoriale entre la Réunion et la Métropole avec une obligation de service public aux compagnies desservant directement Saint-Denis à Paris. Il faut faire comme la Corse “ du bord à bord “. Il faut mettre l’avion au service du développement économique, social et humain. L’Etat doit assurer la continuité territoriale pour la Réunion comme il le fait pour la Corse (dotation corse de 276 millions d’euros et 0 pour la Réunion c’est ce qu’appelle François Hollande l’égalité réelle !

Toujours dans les 100 jours mettre l’Etat sous pression populaire pour réformer l’Octroi de mer obstacle majeur au développement économique de l’île et du pouvoir d’achat des réunionnais. Seule une consultation des réunionnais pourra donner une légitimité pour négocier avec l’Etat et l’Europe en l’absence des élus locaux inféodés au pouvoir en place jusqu’en juin 2017.

Engagement de réduire le taux d’endettement de la région à 10% du budget régional de 1 069 millions d’euros. Actuellement en 2015 le taux d’endettement est de plus de 80% avec le début de la NLR. La Région a fait un prêt de 580 millions récemment. Il faut renégocier cette dette avec les organismes financiers, l’Etat et l’Europe. Sinon c’est la cessation de paiement de la Région comme pour la Grèce.
Le dernier point ce sont les migrants qui arrivent à la Réunion des pays voisins de l’Océan Indien. Sans compter certaines associations et certains élus voudraient accueillir une partie des migrants bloqués en Europe. La Réunion est une île et à moins de construire comme les japonais en mer et sous la mer il n’est pas possible d’accueillir ceux-ci.

Il est impossible pour un français à la Réunion d’obtenir un logement social qui est occupé en majorité par des ressortissants d’autres îles. La cohésion sociale va de plus en plus mal. L’intégration , n’en parlons plus ! 

C’est aux réunionnais de s’adapter à l’Islam, aux mosquées, au voile, à la burqa. On peut même lire sur un dépliant commercial de vente de pizza : Merguez mouton hallal, viande de bœuf  hallal, et couteaux spéciaux ! 

C’est toute la culture réunionnaise qui est en danger, tout le vivre ensemble. La Réunion c’était la construction d’un mode de vie fondé sur la mise en commun, le dialogue, la tolérance, et la solidarité. La Réunion est en surpopulation et la grande maternité d’Europe se situe à Mayotte où le taux de natalité est de 4,85 enfants par femme où la polygamie est autorisée encore alors qu’elle est interdite sur tout le territoire métropolitain.

Joseph Grondin



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par @ Mytho le 29/09/2015 15:28
Mét enkor la PaC pour le 6 Décembre 2015 aux élections régionales

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue