sak ifé nout jordu ék nout demin

"Joé Bédier est aussi président de la Commission d'appel d'offres"


Citoyen
Samedi 19 Octobre 2013

"Si nous pouvons respecter le désir de Joé Bédier, de faire acte de candidature pour les élections municipales de 2014, car nous sommes respectueux de la Démocratie, nous ne pouvons accepter des inexactitudes dans ses propos, tenus, tant dans la presse écrite qu’audio-visuelle. Nous nous devons donc, nous, membres de la majorité municipale, de rétablir certaines vérités".


"Joé Bédier est aussi président de la Commission d'appel d'offres"
Joé Bédier a cru bon de dire qu’il n’avait qu’une seule délégation. Ceci est faux. Il est président de la Commission d’appels d’offres, vice Président du CCAS, représentant la ville à la Mission Locale de l’Est (suite à la démission du maire) et à la Fédération réunionnaise des missions Locales de la Réunion, vice Président du Conseil d’administration de l’EHPAD, représentant Saint-André au conseil de surveillance du GEHR, membre de la Fédération des Centres Sociaux et du Conseil d’Administration de l’UDCCAS, représentant la ville au Conseil d’Administration du collège Joseph Bédier. Enfin il a le pouvoir adjudicateur.

Il s’est permis de critiquer le bilan d’une majorité à laquelle il a appartenu pendant plus de cinq années et demie, chose que même l’opposition historique n’ose pas faire, tant celui-ci est éloquent.

En effet, pendant ce temps d’exercice, notre majorité a fait passer les dépenses d’investissements de  7,5 millions par an, sous l’ancienne majorité à plus de 13,5 millions par an, ce sans augmenter les impôts. Laisser entendre que nous n’avons rien fait relève d’un mensonge éhonté. Joé Bédier est bien placé, au titre de président de la Commission d’appels d’offres pour savoir combien de marchés la collectivité a passé. 

Au cas où il l’aurait oublié, nous lui rappelons que ce nombre a doublé  par rapport à celui de l’ancienne majorité. Il est bien placé, pour savoir combien de MAPA il a signé en tant que pouvoir adjudicateur. Au cours de ce premier mandat, nous avons construit une STEP  pour 11 millions d’euros.  L’ancienne étant devenue vétuste et d’une capacité insuffisante au regard de la démographie de notre ville, prouvant s’il en était besoin  le manque d’anticipation de l’ancienne majorité.

En un mandat, deux écoles ont été construites, des km de routes sécurisées avec des trottoirs,  des crèches rénovées, des équipements sportifs réhabilités ou en passe de l’être, des centaines de logements sont sortis de terre,…

Concernant le personnel communal, celui-ci a été sécurisé et aujourd’hui se voit doté d’un cadre de travail qui s’améliore progressivement.

Aussi, entendre un élu dire que l’argent est là, alors que les collectivités, dans leur ensemble, connaissent un gel de leur dotation et ont  toutes des difficultés bien que toutes n’aient pas eu l’héritage de gestion calamiteuse que nous avons eu, c’est montrer une grave méconnaissance des difficultés des collectivités locales toutes exsangues. Dans son rôle de Président du CCAS, il connait combien de dossiers ont été traités par lui-même  et s’il y a eu, comme il le prétend, une mauvaise gestion du social, cela relève de sa propre initiative.
 
Encore une fois, nous n’avons pas à porter de jugement  sur sa volonté d’être candidat, trouvant des prétextes à son départ. Nous comprenons les ambitions des uns et des autres quand celles-ci ne passent pas par les  mensonges  et le reniement d’actions dont on a été aussi comptable ou alors de l’inaction, comme il semble laisser comprendre, dont on a été complice. Joé Bédier doit mettre ses actes en adéquation avec ses paroles.

Pour ce qui nous concerne, nous avons la certitude d’avoir fait ce pour quoi la population nous a élus et nous avons la certitude que la majorité des Saint-Andréens le reconnaissent.

De grâce Joé Bédier, trouvez autre chose que le bilan pour nous attaquer, car même Virapoullé et Camatchy n’osent  le faire et  nous n’en voulons pour preuve que les paroles de Didier Robert, qui n’est pas de notre bord politique, lors de sa visite sur Saint André, a noté le changement de cap opéré par la ville sous la houlette de notre conseil municipal.
 
 

La majorité municipale de St-André



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par bla bla ! le 19/10/2013 22:42 (depuis mobile)
je n'ai pas besoin de lire le texte de l'article ... point besoin de savoir qui que quoi dont ou ! la seule chose que je sais est que je ne veux plus de Vira, cama , fruto. donc j'ai 1 alternative : bedier. et c'est le
vœux de bcp de st andreens.

2.Posté par Jeanine le 20/10/2013 10:03 (depuis mobile)
Et alors , a t-il dit l''inverse ? Il vous a quitté parce que le clan fruteau est infréquentable et de plus en plus. Mr Bédier sera notre futur maire, nous avons besoin des gens de sa trempe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est