sak ifé nout jordu ék nout demin

Jean-Paul Virapoullé entendu dans "l'affaire de l'Amicale du personnel" de St-André


Invité(e)
Mardi 29 Janvier 2013

L'ex-maire de Saint-André a répondu à la convocation des policiers de la Sûreté, hier matin. Convoqué une première fois en fin de l'année dernière, Jean-Paul Virapoullé qui devait partir en métropole, avait obtenu un report pour janvier 2013. Le rendez-vous avec les enquêteurs de Malartic, a eu lieu hier. Il a duré plusieurs heures. L'ex-sénateur de La Réunion a quitté les locaux de la Police vers 19 heures.


Jean-Paul Virapoullé entendu dans "l'affaire de l'Amicale du personnel" de St-André
Au cours de l'interrogatoire, Jean-Paul Virapoullé a dû apporter des éléments sur la gestion de fait dans l'Amicale du personnel, une association loi 1901, dirigée à l'époque Noëll Dugain, présidente, et Abel Seychelles, trésorier. A son arrivée en mars 2008 à la mairie, Eric Fruteau s'est appuyé sur une expertise comptable pour porter plainte contre X pour détournements de fonds et gestion de fait.

Une décision de la Chambre régionale des comptes en fin 2008 a corroboré la plainte du maire. Jean-Paul Virapoullé, Noëlle Dugain et Abel Seychelles ont alors trois mois pour justifier la dépense de 200.000 euros sur la période de 2004 à 2007, sinon, ils doivent solidairement rembourser la totalité des 200.000 euros. Avec en filigrane une question essentielle : l'Amicale du personnel était alors une "association transparente" ?

Selon la loi, "une association est dite "transparente" à l'égard d'une collectivité locale lorsque l'association se confond en pratique avec la collectivité locale qui l'a créée. La "transparence" signifie "absence d'existence juridique de l'association" et absence d'autonomie réelle vis-à-vis du financeur".

L'Amicale du personnel était-elle une "association transparente" puisque son principal bailleur de fonds était la mairie. Et qu'elle était gérée par deux employés communaux dont l'employeur n'était autre le financier ? Si l'enquête prouve que l'Amicale du personnel est une "association transparente", la gestion de fait sera alors établie.

Jean-Paul Virapoullé a-t-il réussi à convaincre les enquêteurs du contraire hier. Fin 2009, il avait affirmé ne pas avoir été mis au courant de ce qui se passait au sein de l'Amicale du personnel...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 29/01/2013 07:19
" Jean-Paul Virapoullé a-t-il réussi à convaincre les enquêteurs du contraire hier. Fin 2009, il avait affirmé ne pas avoir été mis au courant de ce qui se passait au sein de l'Amicale du personnel... " du JPV tout craché

2.Posté par LE GOUZOU le 29/01/2013 21:55
Les amis d'hier sont-ils devenus les ennemis d'aujourd'hui?
Les personnes qui poussent J.P Virapoullé en 2014 se trompent énormément. Après avoir contribué à ses défaites successives: Municipales 2008, Régionales 2010, Cantonales et Sénatoriales 2011, ces mêmes personnes l'encouragent à revenir sur la scène politique en 2014...non pas pour l'intérêt général mais, pour leur propre intérêt (gestion de l'OMJ, gestion du centre des vacances à la Saline, gestion du CCAS, gestion du personnel, etc...). Ces gens là oublient qu'ils ont contribué à la victoire d'Eric Fruteau... Un exemple, lors des cantonales, dans la même famille, une partie a été pour Caniguy et l'autre pour Virapoullé... Où est la cohérence?
Vous me direz que les Virapoullé ne sont pas exemplaires...Après avoir fait contre Sarkozy pour les présidentielles, contre leur propre camp pour les législatives (Lagourgue et Fouassin). Je ne vois pas les Virapoullé remontés la pente en 2014...Ca sera une campagne de vérité, c'est pourquoi, nous voulons tourner la page pour un vrai changement et pour une nouvelle équipe, formée, dynamique et compétente...Allons z'enfants de la patrie, le jour de gloire va arriver!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger