sak ifé nout jordu ék nout demin

Jean-Claude Moutien : M Annette, à quand la concrétisation ?


Citoyen
Mercredi 17 Septembre 2014

Rendons à César ce qui est à César : Gilbert Annette sait faire une campagne électorale. Rien ne l’effraie, et surtout pas les promesses gratuites.


Ainsi, pour contrer l’engagement de Nassimah Dindar, le maire sortant promettait, en pleine campagne municipale, la cantine gratuite pour tous. Près de six mois après, qu’en est-il ? Le changement promis a-t-il eu lieu ? Non ! Le maire aujourd’hui  joue la montre et fait dire qu’il a six ans pour mettre en place cette gratuité. Ah bon ? En attendant, cabri y mange salade, et les familles dionysiennes sont de plus en plus étranglées entre vie chère et augmentation des impôts décidée par le gouvernement socialiste !
 
Autre promesse : l’emploi. Que n’ont-ils pas dit, Gilbert Annette et ses colistiers ? Soi-disant le gouvernement allait mettre en place 40.000 contrats pour les Réunionnais ! Soi-disant la situation particulière de La Réunion méritait un traitement particulier de la part de l’Etat ! Soi-disant les jeunes Dionysiens, mais aussi les moins jeunes, allaient enfin pouvoir retrouver le chemin du travail au lieu de celui de Pôle Emploi ! Quelques mois après, quel bilan ? RIEN, nada, peau d’zèf ! Du coup, les jeunes ont, eux, retrouvé le chemin de la mairie, et vont demander des comptes à ceux qui les ont bernés ! Et ils ne sont pas les seuls : selon un récent sondage national, 66% des Français pensent que le pays est au bord de l’explosion sociale. A La Réunion, c’est sans doute pire encore.
 
Mais cela n’inquiète pas nos amis socialistes. Ils vont tous voter la confiance au gouvernement Valls comme un seul homme ou une seule femme,  le doigt sur la barrette. En contrepartie, un tel pond un rapport sur l’emploi dans la fonction publique ; une telle est nommée rapporteuse pour la transition énergétique. Et pendant ce temps, les militants osent aller dans les familles pour promettre à nouveau qu’avec le PS au Département et à la Région, tout ira mieux : les emplois fleuriront, les riches paieront, les pauvres s’enrichiront, les logements seront neufs et accessibles, la vie ne sera pas chère, etc ,etc.

Croirons-nous encore les promesses socialistes ?

JC MOUTIEN



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN