sak ifé nout jordu ék nout demin

Jacqueline Farreyrol poursuit ses initiatives pour promouvoir le tourisme à La Réunion


Invité(e)
Samedi 13 Juillet 2013

Arrivée à Paris au lendemain de la visite à La Réunion du Président Seychellois, Jacqueline Farreyrol a poursuivi ses échanges avec le Gouvernement sur la problématique de l’accessibilité au territoire Réunionnais pour les touristes des marchés émergents.


Jacqueline Farreyrol poursuit ses initiatives pour promouvoir le tourisme à La Réunion
Elle a pu ainsi s’entretenir avec Sylvia Pinel, Ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme, et son conseiller pour le Tourisme, Jean Bémol, pour faire le point sur la situation du tourisme à La Réunion. Cette rencontre a été l’occasion de dresser un premier bilan de la suppression des visas pour les ressortissants d’Afrique du Sud désirant séjourner à La Réunion et d’attirer l’attention sur les potentiels qu’offriraient de la même manière une simplification des procédures visas sur ces marchés porteurs que sont l’Inde et la Chine.

Jacqueline Farreyrol s’est également entretenue avec Victorin Lurel, ministre de l’Outremer et son conseiller diplomatique toujours sur la nécessité d’assouplir les règles en matière de visas pour faciliter l’accès au territoire de La Réunion aux touristes étrangers, comme le préconise l’Organisation Mondiale du Tourisme. Enfin, et sur la même thématique, elle a rencontré le cabinet de Manuel Valls, ministre de l’Intérieur. Pour ces deux entretiens, elle était accompagnée de Yoland Velleyen, vice-président du Conseil régional et membre du bureau de l’Ile de La Réunion Tourisme, et de Pascal Viroleau, directeur général de l’IRT.

"J’ai pu poursuivre avec le gouvernement les échanges débutés dès 2012. Plus que jamais, les marchés indiens et chinois sont considérés comme ceux offrant le plus de potentiel de développement pour le tourisme par l’ensemble des acteurs au niveau mondial, à commencer par l’Organisation mondiale du tourisme, et plus que jamais l’OMT incite les gouvernements à simplifier les règles appliquées aux formalités de voyages.

Les actions de promotions menées vers ces clientèles étrangères doivent être soutenues par un système de délivrance des visas plus court et mieux adapté à ce secteur économique extrêmement concurrentiel et à notre économie insulaire où le Tourisme représente une part importante du PIB.

Des échanges que j’ai eus, je retiens l’écoute attentive des membres du Gouvernement et la volonté commune de renforcer la progression des clientèles étrangères à La Réunion. D’autres rendez-vous sont d’ores et déjà pris à l’occasion de la prochaine session parlementaire lors de laquelle nous pourrons faire le bilan et dresser les perspectives de la Conférence OMT qui se déroulera à La Réunion et du salon Top-résa de septembre".

IRT



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger