sak ifé nout jordu ék nout demin

JOY : Peu importe la couleur de nos peaux, nous avons été touchés par les mêmes drames


Culture - Kiltir
Samedi 13 Décembre 2014

​L’envie inexplicable de vouloir connaître son passé, dépasse les limites de notre île.
GrandCorpsMalade est le, parrain de cette opération. Joy est l’invitée vedette du Madagaslam de Tananarive.


Joy, une Européenne, une Belge, crie de sa voix douce son « fonnkér » « juste pour apprendre son passé, mettre des visages, des noms sur une si sombre histoire de colonisation ».

« Pour rendre aux futures générations la lumière des ancêtres ».

« On a appris à lire entre les lignes de nos manuels d’histoire ».

« Tu portes en toi le sang du maître et de l’esclave, toi métis de cœur et d’âme, refuse d’être encore une fois la victime… Laisse la haine derrière toi… »

« Apprends à assumer ton héritage, nous sommes ceux qui n’ont pas voulu tout ça, qui ne savait pas, et celui qui se sauva en assassinant ses frères… »

« Nous sommes l’espoir »…

Les mots de Joy claquent comme des coups de fouet pour nous entraîner sur la voie de l’émancipation. Une façon d’éclairer le chemin qui reste à parcourir.

Un texte ciselé, à écouter et à ré-écouter…

Aline Murin Hoarau - François Orré



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Septembre 2015 - 20:14 Une longue marche vers la mer

Dimanche 28 Juin 2015 - 14:44 55e anniversaire de l'indépendance Malgache