sak ifé nout jordu ék nout demin

Il est temps d'arrêter les conneries


Édito
Lundi 4 Avril 2011

L'économie réunionnaise a-t-elle besoin d'un autre conflit généralisé comme en 2009, alors qu'elle n'est toujours pas sortie de la crise de 2008 ?


Il est temps d'arrêter les conneries
Dans trois semaines, le commerce mettra à profit les fêtes de Pâques, un mois plus tard, il y aura la fête des mères, et un mois et demi après, ce sera la communion et la confirmation chez les catholiques… Ce sera la périodes des vaches grasses pour certains artisans, diverses PME et les grandes surfaces. Et c'est tant mieux pour l'activité économique et l'emploi.

Ces entreprises subissent déjà le contrecoup de la hausse répétée du prix du carburant, alors pourquoi les menacer en plus de les priver de recettes indispensables à leur équilibre financier ou à leur survie ? Il est plus que temps que les transporteurs, routiers et terrassiers, cessent à chaque fois de généraliser leur problème.

D'une part, parce que depuis 2008, ils ne sont toujours pas parvenus à s'entendre et à définir seuls, une grille tarifaire. Celle qui leur a été proposée, a été réalisée entre autres par les services de l'Etat. D'autre part, cette profession doit cesser de croire qu'elle est le nombril de l'économie réunionnaise. Ce n'est pas parce que ce secteur a certaines difficultés que toute l'activité économique doit en pâtir.

Vraiment, il est temps d'arrêter les conneries…

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Eric Beeharry le 05/04/2011 08:38
Une initiative est en cours pour faire pression sur les responsables des prix élevés à la Réunion: les monopoles et les autorités complaisantes. Il s'agit du BOYCOTT TOURNANT CONTRE LA VIE CHERE.

Cette action citoyenne de masse fonctionne à l'opposé des méthodes des grévistes de l'électricité. Concrètement, les gens continuent de consommer de l'essence, mais en boycottant toutes les stations d'une enseigne pendant un mois. Le mois suivant, nous boycottons une autre enseigne et ainsi de suite.

Avec le temps, de plus en plus de monde participe. Ce qui rend le mouvement d'autant plus influent et efficace.

L'objectif: que les monopoles baissent leurs marges, que les autorités réduisent la fiscalité et que la concurrence apparaisse enfin.

Nous invitons tous les particuliers, mais également les professionnels, à nous rejoindre dans cette action citoyenne de masse d'ores et déjà soutenue par diverses associations et personnalités de la Réunion.

Pour plus de détails: http://www.facebook.com/event.php?eid=178796972167576

2.Posté par Personne le 05/04/2011 17:11
Merci Jismy
Que la presse d’opinion retrouve sa place.
En effet, la situation est telle, qu’il est urgent que chacun qui le peut encore fasse un travail de pédagogie dans ce monde en déperdition…
Arrêtons de contribuer au désastre voulu et programmé par certains !!!
Une bonne correction fraternelle est aujourd’hui plus qu’urgent…
Arrêtez vos conneries les mecs !!!
Vous missionnez n’importe qui pour vous représenter puis vous agitez la masse ! Dans quel but ?
Qui manipule qui ?
Basta !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit