sak ifé nout jordu ék nout demin

Hommage à MADIBA


Citoyen
Dimanche 24 Janvier 2016

Nelson Mandela a été élu premier Président Noir d'Afrique du Sud, le 27 avril 1994. Il accède à ce pouvoir suprême après avoir été privé de liberté pendant 27 ans..
C'est le héros que Samuel MOUEN a décidé d'ériger en modèle avec le Collectif


À La Réunion, notre façon de vivre mélangé est bien la preuve que les Hommes peuvent vivre les uns à coté des autres quelque soit la couleur de leur peau. 

Les choix des différents groupes d'humains sont souvent d'ordre économique et de pouvoir, alors ils s'appuient sur une religion ou une couleur différente…

Les objectifs de l'Apartheid, comme pour l'esclavage à La Réunion, étaient économiques. 
 

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 25/01/2016 10:09
Sur l’hommage à Mandela, malheureusement tout n’a pas été dit sur le pseudo Saint Homme. Le régime de l’Apartheid était à abattre, nous sommes descendu dans les rues, enfin de compte pour remplacer un régime fasciste par un autre. L’assassinat des 34 mineurs noirs de la mine de Marikana, ou certains dirigeants de l’ANC serait actionnaire, témoigne de cette escroquerie morale. Revisitons un peu l’histoire au travers d’une lettre ouverte d’un sud africain noir parue sur le site regards croisé de Fernand Dindé et qui a été publié en juin 2013, ainsi s’adressant à Mandela …"Vous avez vendu notre terre aux impérialistes, si vous ne parvenez pas à vous excuser avant de mourir, cela signifie simplement que vous êtes un complice pour eux. cette lecture aidera beaucoup de nos cousins naïfs à quitter la chorale des pleureurs impérialistes - de Obama à Cameron en passant par BanKiMoon, le bourreau de la Côte d'Ivoire et du Mali. – Le Moine de service ce Samedi 23 janvier n’a fait qu’un fromage comme hommage à son leader devant une foultitude de quelques 60 personnes environ. Il a sans doute estimé que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dévoiler.
« En 1990, avant que vous (Mandela) ne sortiez de prison vous aviez assuré vos partisans que la nationalisation des mines, des banques et des minéraux étaient vos objectifs premiers. Cette croyance avait formé la doctrine de base de l'ANC et avait même été inscrite dans un document connu sous le nom "Freedom Charter" (La Charte de la Liberté). » « "La richesse nationale de notre pays, le patrimoine et l'héritage des Sud-Africains, seront rendus au peuple: Les richesses minérales du sous-sol, les banques et les industries qui ont un monopole doivent être transférées à la propriété du peuple dans son ensemble et en entier. Toutes les autres industries et commerces doivent être contrôlés par le gouvernement afin d'aider au bien-être du peuple". Disait "La Charte". ". « De Klerk avait tendu un piège pour les noirs et nous avons été pris dans ce piège grâce à vous, M. Nelson Mandela. Vous le saviez bien que toute "négociation" faite avec le Diable DOIT, par défaut, nous conduire en Enfer! » «Honte à vous pour la vente de minéraux et des terres aux Impérialistes. Les résultats de ces réunions étaient que vous pourriez garder le pouvoir politique, mais l'or et les diamants de l'Afrique du Sud resteraient dans les mains des personnes qui la contrôlaient auparavant. Avez-vous oublié ce que la Charte de la Liberté disait ? - Le Mandela a accepté que le même homme Chris Stals de l’apartheid dirige la banque Centrale. Le même ministre Derek Keyes des finances du régime de l’apartheid reste maintenu à son poste sous Mandela – « comment avez-vous permis aux mêmes personnes qui nous ont opprimés d'être en charge de la Banque Centrale du pays ? » La protection de la propriété privée inscrite dans la Constitution annule la distribution des terres promises. La réconciliation prêchée signifierait "les Noirs doivent pardonner aux Blancs ce qu'ils leur ont fait pendant plus de 300 ans de dépossession, d'humiliation et de souffrance". Vous et Desmond Tutu, un autre chantre de ce foutu mythe de la nation arc-en-ciel, avez passé sous silence notre douleur et notre peine - au grand soulagement des Blancs. « Etes-vous conscient que les Noirs restent sans terres, sous-alimentés, sans abris, sous-employés et mal représentés dans les postes de cadres supérieurs? L'état de santé et d'éducation pour les noirs reste tel qu'il était, si ce n'est pire que durant l'Apartheid. » Vous nous avez vendus en tant que nation noire pour un "Prix Nobel de la Paix" - « J'ai un problème avec les gens qui donne un "statut messianique à Madiba" comme un Jésus noir quand nous savons tous que vous avez profondément trahi la nation noire.
En 1956, Mandela accusé d’être communiste, a réaffirmé le caractère nationaliste et capitaliste de la Charte de l’ANC pour la Liberté. La vérité c'est qu'il a toujours été un nationaliste dont l'ambition était de donner aux Africains noirs l'opportunité de devenir capitalistes. Comme conclusion, seuls les benêts, les naïf, les hypocrites et les corrompus s’alignent pour faire un fromage de l’homme qui a trahit son peuple au profit des blancs. Et qui est à l’initiative de cet hommage, ceux qui louangent l’Hollande français avec son état d’urgence…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers