sak ifé nout jordu ék nout demin

Gence pompier pyromane ou les contorsions du Coucou des plages.


Politique
Mardi 24 Février 2015

Le Gence dont la tribu principale se blottit dans les terres de l'Ermitage-les-bains
a ceci de commun avec le Coucou de nos vieilles horloges qu'il apparait et disparait
en fonction du temps qui passe.


Mais le Coucou des plages n'est pas réglé sur les jours et les heures mais sur les mandats municipaux.

S'agit-il d'un maire de droite (Bénard ou Sinimalé) le voila qui s'agite, criaille, tempête…
tape de ses petits poings sur toutes les tables qui passent, alerte les journaux monte
des associations, manifeste son courroux…

S'agit t'il d'un maire de gauche (Bello) et notre Coucou des plages rentre dans sa coquille,
se fait oublier, s'acoquine, endors ses associations et ses sautes d'humeur. Le voilà devenu
larve, éteignoir, apathique, éteint.

La droite étant depuis peu de retour à St Paul, le serpent a déployé ses anneaux, lustré ses griffes, alerté les frères qui à défaut de cathédrales se contentent de chapelles et c'est la gorge bien raclée que le nouveau Gence, véritable marmotte politique, s'est réveillée dans le Quotidien du jeudi 19 février pour demander au préfet de modifier le PLU de St Paul.

C'est Raphaël Ortscheidt jamais à court de brosse à reluire qui a mis le tablier
pour nous apprendre que le président d'action Ouest est "très vigilant sur les questions
de risques d'inondation, notamment dans la zone de l'Ermitage-les-bains…".

Un gag dont tout le monde rit dans le quartier cité.
"En voilà un qui ne manque pas d'air ni de toupet" disent les braves gens.

Voilà quelqu'un dont les proches on construit des bâtiments sur des espaces dédiés
à la ravine et qui manifeste contre les constructions qui empêchent les écoulements de la dite ravine.

Tout le monde peut aller sur place constater cet empiètement manifeste et révoltant.
Tout le monde sauf les journalistes du Quotidien qui planchent sur ordre. La désinformation
est pardonnée si on est pas allé sur place, non?

Question : que font les préfets successifs, l'équipement de St Paul pour faire cesser ces infractions? Rien! Personne n'aime se frotter au ciment.

C'est comme pour les paillotes de l'Ermitage, construites sans permis aux yeux et au vu de tous
et tolérées puis blanchies par le Préfet et ses services… les mêmes qui verbalisent à tout va les
maisons sans permis des petites gens voire même qui les détruisent au petit matin.

Le Coucou des plages lui aussi possède la clé de ces réseaux sous terrains, cimentés à l'équerre,
et forgées à la truelle d'amitiés fraternelles, il faut bien que cela serve, non?.

Action ouest dont il se réclame : combien d'adhérents ?

Pas un mot contre la municipalité de Bello qui a son nez et à sa barbe accorde à la Saline un permis à un commerce en zone inondable et régulièrement inondée en plein centre du village
avec ….des parkings souterrains… amitié, amitié quand tu nous tiens...

Comment avez vous dit : Malsain ?
Si c'est vous qui le dites!

Nous on attend de voir quel média aura les…, le front d'aller vérifier nos informations et quel Préfet aura le courage de mettre de l'ordre dans les infinis abus des copains et des coquins sur St Gilles.

On attend…. depuis longtemps… nous on reste, eux ils partent… carrière, pas de vague...

Action Inaction Action



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue