sak ifé nout jordu ék nout demin

Flamby redécouvre la poudre


Citoyen
Mercredi 25 Novembre 2015

Voilà donc notre "cher" président de la République Française métamorphosé en chef de guerre. Ah, la bonne heure! En ces temps troublés on en avait bien besoin.


Le plan ? 
Bombarder l'Etat Islamique, là où ça fait mal; au porte feuille! Quel génie! Depuis Napoléon la France n'avait pas connu un tel stratège !

Hélas, quand on gratte un peu, on découvre des choses passablement troublantes:
- cela fait des mois que tous les spécialistes s'accordent à dire que les ressources de l'EI proviennent du trafic de pétrole à travers la frontière turque.
- que l'argent ainsi gagné est blanchit sur la place boursière de Londres (la City) au travers d'opérations frauduleuses sur lesquelles tous les financiers ferment les yeux tellement il y  a d'argent à gagner!
    

Alors au lieu de lâcher des bombes au petit bonheur la chance sur la tête de n'importe qui, cela fait des mois que notre "chef de guerre" aurait dû s'attaquer aux raffineries et aux camions qui transportent le pétrole en Turquie! Mais (peut être) qu'il ne fallait pas faire de peine à nos "amis" turques qui s'en mettaient plein les poches au passage?
    

Il aura fallut des centaines de morts à Paris pour qu'enfin les Rafales français s'en prennent aux camions et aux raffineries.... Et que le Président de guerre s'entretienne avec le premier ministre anglais, afin de mettre un terme au trafic de devise qui alimente l'EI! Lequel premier ministre a déclarer "soutenir l'effort militaire" de la France, ce qui en langage diplomatique signifie: pour ce qui concerne la City: "circulez il n'y a rien à voir"!
    Notre cher Président s'est entendu répondre la même chose par Obama à sa demande de renforcement de l'action militaire des USA...... Ah! La "grandeur" de la France!
    Mais là où notre "Président" fait fort c'est quand il feint d'ignorer que le trafic d'oeuvre d'art qui rapporte de 5 à 8 milliards par an à Daesh (juste un peu moins que le pétrole), passe par la France et L'Angleterre à cause d'une législation plus laxiste qu'ailleurs! Mais nos "amis" turcs", là encore, en profitent largement.
    

On comprend mieux que face à la détermination des Russes de mettre fin à l'existence de  L'EI; les turcs n'aient pas hésité à abattre un de ses bombardiers! La disparition de L'EL coûterai trop cher à la Turquie!
    

Ainsi si notre Président a bien réinventé la poudre (soufre, charbon, salpêtre), fidèle à lui même il a oublié le salpêtre.
    

Ainsi son action visant a asphyxier financièrement Daesh ressemble fort à celle  qu'il a entrepris contre le chômage, elle va faire pchiiiit!

Aspro



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 27/11/2015 07:07
Un lien pou rouve lo ziyé et comprendre les intentions de l'occident. Daesch rapporte trop de dollards, ils vont tout faire pour sauver ces criminels qu'ils ont eux mêmes créé et façonner. http://reseauinternational.net/vite-il-faut-sauver-daesh-des-russes/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers