sak ifé nout jordu ék nout demin

Fabienne Victoire Brabant : Dynamiser, la production agricole aux Avirons


Citoyen
Vendredi 21 Février 2014

Nous proposons aux Avironnais 11 engagements sur différents thèmes. Notre premier thème fut celui de la famille, puis la sécurité, aujourd’hui nous voulons vous exposer notre 3eme engagement envers les Avironnais et traitant de l’agriculture.


Les Avirons sont une commune aux racines agricoles très profondes, nous avons tous dans notre famille ou dans notre histoire un ou plusieurs agriculteurs. Ils sont les ambassadeurs de nos valeurs, ils sont les artisans de la terre mais ils souffrent aussi de la dévaluation de leur travail.
 
Les agriculteurs ont aujourd’hui beaucoup de mal à se rémunérer et à vivre seulement des fruits de leur travail. Beaucoup sont contraints de trouver d’autres revenus complémentaires pour s’en sortir.
 
Il y a plus d’un an, l’association Agir des Avirons, a créé un marché forain, afin de valoriser et de vendre les produits de nos agriculteurs et artisans. Devant ce succès, la mairie a enfin ouvert une rue en ville pour ces forains. On constate que ce lieu n’est pas adapté, que la communication manque, et qu’il n’est protégé ni de la chaleur, ni des intempéries. Le marché doit être relancé par des mesures fortes car il permet aux agriculteurs de trouver des compléments de revenus et aux Avironnais de pouvoir acheter des légumes et produits frais du coin.
 
Nous nous engageons à construire une halle au marché, qui accueillera les forains une fois par semaine et pourra les autres jours accueillir des animations et des évènements. Cette structure est nécessaire à la bonne organisation de l’économie agricole. Nous voulons l’implanter, sur l’actuel site du centre technique de la mairie qui doit être déplacé par l’actuelle majorité. Ce site a deux avantages, il est central et la commune possède déjà le foncier.
 
Afin de dynamiser, la production agricole, maraichère et artisanale, nous mettrons en place un label « 100% Avirons » visant à développer une image de qualité des produits de notre commune. Il deviendra alors une marque « qualité » pour les touristes et les amateurs de produits peì. Il est aussi un vecteur pour développer notre image de ville « rurale » qui développera le tourisme gastronomique et agricole.  Dans le cadre de la valorisation de nos paysages et d’aide aux agriculteurs nous mettons en place une enveloppe budgétaire de 100 000 euros par an pour les chemins agricoles, cet effort représente 0,5% du budget global annuel
 
La dynamisation de l’économie touristique sur le Tévelave doit se faire avec les agriculteurs. Nous mettrons à disposition des entrepreneurs un fond d’investissement de 50 000 euros par an pour aider à l’implantation d’entreprises sur le secteur du Tévelave, soit 0,25% du budget annuel.
 
Enfin nous soutiendrons les initiatives des syndicats des agriculteurs qui se battent aujourd’hui pour la mise en place d’un RSA agricole, car il est inacceptable que nos agriculteurs ne puissent vivre décemment de leur travail.
 
Nous avons budgétisé la halle à 200 000 euros, moyenne constatée partout ailleurs dans ce genre de construction. Le label qualité et la communication du marché des Avirons seront développés par le service communication de la ville.
 
350 000 euros au total, pour relancer une économie agricole, représentent 1,75 % du budget global actuel de la commune. Ils pourront être totalement absorbés par le budget prévu de 6 millions d’euros, équivalent à celui de 2013. Notre objectif est de dynamiser l’économie agricole pour créer de l’emploi, car c’est LA priorité absolue.
 
Liste pour agir

Fabienne Victoire Brabant



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN