sak ifé nout jordu ék nout demin

FANDIO, dernier engagé malgache de Saint-Joseph


Invité(e)
Lundi 11 Novembre 2013

Arrivé à La Réunion le 11 mars 1923 dans le deuxième convoi d'engagés Antandroy, Joseph Fandiova Rebozaka était le dernier travailleur engagé du domaine des Remparts à Saint-Joseph.


Joseph FANDIOVA REBOZAKA, dit « FANDIO » est né vers 1903 dans la région de Fort Dauphin dans le Sud-Est de Madagascar.
 
 
Il existe dans la région de Fort Dauphin, un village qui porte le nom de Fandiova, dont il est peut-être originaire.
Il arrive à La Réunion à l'âge de vingt ans pour prendre son engagement chez Henri Morange à Bras Panon pour une durée de trois ans.
 
En 1926, il est engagé par Henri Payet, l'homme le plus riche de Saint Joseph à cette époque, en étant que gardien de nuit de sa maison de centre ville. Il sera plus tard homme à tout faire dans la cour de la propriété du Butor.
 
Les anciens du quartier gardent une image forte de cet homme qui par sa personnalité affable, sa gentillesse, sa force d'esprit et ses qualités de grand travailleur a gagné le respect de toute une population. 
 
Seul malgache à être resté à Saint Joseph après son engagement, Fandio avait pour famille adoptive les Cazambo. Ces derniers sont eux mêmes les descendants d'un engagé africain ayant vécu sur la propriété dans les années 1880.
Il décède le 22 mars 1965 dans l'hospice des vieux du Butor qui a remplacé les calbanons et le camp où il a vécu presque toute sa vie.

Le Domaine des Remparts

En 1886, au moment de la vente du domaine par les frères Orré à la banque de La Réunion, 134 personnes vivaient dans ce camp. Il y avait :
113 indiens "Malbar"
7 indiens musulmans
9 cafres
5 malgaches
6 créoles.
 
Sur le domaine qui comptait environ trois hectares on pouvait y trouver :
3 calbanons en pierres couvert en bardeaux contenant 49 logements d'engagés
9 pavillons en bois servant de logement aux engagés
1 pavillon servant de logement à un employé
1 pavillon servant de logement à l'infirmier
1 pavillon servant de logement au chef de chantier
1 pavillon servant de logement au palefrenier
1 pavillon servant de logement au cuiseur
1 cloche montée
1 chapelle aux indiens… édifiée à leurs frais.

INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger