sak ifé nout jordu ék nout demin

Eric Fruteau serait-il considéré comme un "petit diablotin" ?


Citoyen
Samedi 16 Novembre 2013


2012 : défaite aux législatives pour celui qui se considérait comme l'étoile montante. Annus horribilis !

2013 : inéligibilité pour cause d'utilisation de fonds publics de la commune susceptibles d'influencer le vote des électeurs aux législatives. Résultat : impossibilité de se représenter aux élections municipales de 2014 pour... "l'étoile filante". Annus horribilis !

2014 : tentative de placer son épouse comme tête de liste à sa place. Revers essuyé avec le refus du bureau politique de son organisation, le PLR, de cautionner ce que Emmanuel Séraphin, porte-parole du PLR, décrit comme, je cite, "un déni de démocratie", car "cela représente un dévoiement de la charte du PLR et de ses valeurs". Annus horribilis en vue pour 2014 !

Quelle "méli-bello" !

En fait, le feuilleton n'est pas terminé car de plus en plus apparaissent des craquements dans le vernis dont s'est peinturluré le "jeueueune" Eric Fruteau.

Ce maire par intérim a l'outrecuidance de faire croire aux citoyens qu'il n'est pour rien dans l'opération promotion de sa dâme à la place de celle (Michèle Caniguy) ou celui (Robert Nativel) qui ont déjà affronté avec succès le suffrage universel, et ont dirigé (en principe) avec lui la municipalité.

Quelle tristesse de voir celui qui se disait en rupture avec les pratiques du passé reproduire des schémas éculés.

Et que va dire Michel Picot (à défaut de faire, car certains disent qu'il est un candidat "alibi") en principe seul candidat puisque investi par le bureau politique du PLR, si les militants, encartés PLR rappelons-le, choisissent quand même Madame Eric Fruteau ?

Un électeur de Fruteau Éric en 2008, blousé 5 ans après



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers