sak ifé nout jordu ék nout demin

Emmeline la désot lavi


Citoyen
Dimanche 21 Septembre 2014

Une grande figure de la littérature réunionnaise nous a quittés. Emmeline Payet Coupama était âgée de 79 ans.
Née en 1935 à Marseille, elle a grandi dans la propriété de Bel Air à Sainte-Suzanne.


Emmeline Payet-Coupama de nos jours, vue par Vivien... Prise de vue réalisée à six heures du soir !
Emmeline Payet-Coupama de nos jours, vue par Vivien... Prise de vue réalisée à six heures du soir !
«J'ai grandi autour des cuves de rhum. Quand j'avais dix ans, j'allais à école des sœurs et pendant la guerre il n' y avait pas grand chose à manger, on mangeait la morue dans une feuille de bananier et on pêchait les chevrettes avec les mains, il y avait la patate douce, le manioc, le songe, le kanbar et le mais».
 
C'était une grande poétesse qui aimait écrire sur les charmes de notre île. 

Ces histoires écrites en langue créole et française nous entraînent dans La Réunion des années  1950. 
Elle écrivait les légendes, les rumeurs, les zistoir lontan et de grandiab souvent inspirés de faits divers.
Ses œuvres  rendaient aussi  un hommage aux "ralèr" de pioche, aux coupeurs de cannes, aux artisans, aux boutiquiers.
Ses nombreuses œuvres  notamment  "Sîx hèrs lo soîr" ont enrichi notre savoir sur l'histoire de La Réunion.
Elle aimait se déplacer dans les écoles et collèges pour partager sa passion.
 
On se souviendra de l'histoire "de l'auto rouge", histoire tragique qui a tant effrayé les marmailles  et celle de sa nénène, une cafrine qui s'occupait d'elle .  
"Passé six hères lo soir, rent’ out’ case ! Dobout’ su palier, détaque la porte, tourne out’ dos, ramasse out’ l’omb’, arkile trois pas vitement, taque la porte in sèl coup, laisse la clef dan’ la serrire. Après ça, out’ coèr lé clair, ou a dort tranquille : mauvais z’âmes la pas gaingne suiv’ a ou."
 
Bon voyage à toi…

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN