sak ifé nout jordu ék nout demin

Daniel Alamélou : "Maurice Gironcel est à l'origine de la prochaine liquidation du Gousse"


Invité(e)
Mercredi 9 Janvier 2013

Le conseiller général de Sainte-Suzanne est sans équivoque. La majorité municipale en exercice, mène la politique du pire. "La situation de la commune n'a cessé de se dégrader depuis le retour de Maurice Gironcel aux affaires. Jamais notre ville a été dans une telle situation économique et sociale". Daniel Alamélou en veut pour preuve la prochaine liquidation du Gousse. "C'est 200 personnes au chômage".


Daniel Alamélou : "Maurice Gironcel est à l'origine de la prochaine liquidation du Gousse"
Si le vice-président du Conseil général devait donner une note sur 20 à la nouvelle équipe municipale, ce serait "en dessous de zéro, moins dix, moins quinze sur 20". Et comme annotations ? "Expliquez à quoi sert le million d'euros emprunté et comment il va éviter d'augmenter les impôts locaux pour tenir ses promesses électorales". Daniel Alamélou, homme de dossier par excellence, veut mettre Maurice Gircondel devant "ses contradictions".

"C'est le cas dans le dossier du Gousse. Il a résilié le contrat de location de l'ancienne gare qui servait de local à la structure. Il a aussi mis fin au partenariat avec le service technique où était entreposé le matériel des employés. Il a supprimé l'autorisation de site à l'association de 10 sites sur 14. Le maire n'a pas voulu accorder les 80.000 euros en 2012. Le Gousse n'a eu droit qu'à 5.000 euros de fonctionnement alors que le Conseil général apporte 800.000 euros, la Région : 100.000 et l'Etat : 100.000. Maurice Gironcel a tout fait pour liquider le Gousse".

Daniel Alamélou attaque également Maurice Gironcel sur sa gestion municipale. "Il y a les promesses électorales non tenues. Il avait promis entre autres en direct sur Télékréol qu'il n'augmentera pas les impôts locaux. Les taxes foncières ont été augmentées. Ce soir-là, il avait aussi donné sa parole pour l'instauration d'un treizième mois. Il n'a pas respecté la parole donnée. Il avait dit pas de chasse aux sorcières, il a déplacé des dizaines d'employés".

Le chef de l'opposition s'interroge aussi sur la nécessité d'un emprunt de un million d'euros. "Pourquoi cette urgence ? Il est en train de dilapider cet argent dans de petits travaux, de l'argent que devront rembourser les contribuables de Sainte-Suzanne. A commune Ango, il a investi 100.000 euros alors que ces travaux auraient dû être financés par la Cinor dont il est lui-même président. A la fin de l'année 2013, son bilan aura été de valider et inaugurer les projets et les chantiers mis en place par l'ancienne municipalité…"




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Contribuables le 09/01/2013 10:24
"Daniel Alamélou, homme de dossier par excellence"
C'est écrit ici, mais est-ce une réalité ? Permettez moi d'en douter !

Si il était si "excellence" dans le maniement des dossiers, le Gousse n'en serait pas à mettre 200 personnes au chômage…

Sur cet épisode du Gousse, on peut voir que les techniques de Gironcel et de Alamélou sont les mêmes…

Je remercie donc, Alamélou de dévoiler le tour de passe-passe que Gironcel tente de faire pour reprendre la main sur ses 200 emplois qui pourraient peser lors des prochaines estocades électorales… Parce qu' en fait Alamélou nous dévoile sa propre façon de penser !
Tout ce qu'il pourra dire contre Gironcel est à retenir contre lui aussi, ils ont trempé ensemble dans toutes ces combines, les deux sont à éliminer pour le bien être de la commune.

"Le chef de l'opposition", il ne suffit pas d'être battu aux élections pour devenir chef… Excusez du peu !

Collectif de contribuables de Sainte-Suzanne.

2.Posté par GOUSSE le 09/01/2013 21:09
Merci Monsieur Alamelou de dire la vérité à la population de sainte-Suzanne, vous au moins vous pouvez signer PLR.
Pas comme certaine personne qui ne savent pas où se positionner en jouant avec la droite et le PCR, à bon entendeur ...

3.Posté par 2014 le 15/01/2013 10:28
bonjour, ouléna gousse jaque léna lé grains i pousse et ouna cette la poin lé grain comme le gousse daniel ben voila sa c un GOUSSE COULER i poussera jamais

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger