sak ifé nout jordu ék nout demin

Dalida/Vanessa : Paroles paroles...


Citoyen
Mardi 5 Novembre 2013


Mon sang n’a fait qu’un tour lorsque je lis ce que Miranville propose pour la sécurité de nos enfants à la Possession. Comme Didier Robert avec le Tram Train, s’opposer par principe à l’équipe en place sur un sujet aussi important et en faire un débat politicien n’est pas digne d’un agent de l’Education Nationale, qui doit sensibiliser avant tout les principaux éducateurs : les parents.
 
Je suis moi-même parent d’élève et je n’ai pas attendu une opposante au Maire pour être responsable et active lorsque je constate un problème à l’école de mon enfant. J’agis, sans faire de bruit et je suis satisfait des réponses qui ont toujours été apportés par les services de la Mairie.

Car cette opposante oublie que le Maire, certes responsable pénalement de la sécurité de ses administrés dans ses locaux et au niveau des infrastructures publiques ne peut pas être derrière chaque carrefour ou bancs publics pour "veiller". Par contre chaque citoyen doit aussi être responsable. Qu’a-t-elle fait pour les habitants de Ravine a Malheur justement lors de la mort de cet enfant ?

Oû est-elle quand survient un problème dans tel ou tel école (certainement à Saint-Gilles..). Croit elle qu’en parlant de la mise en place de Conseil de Quartier citoyen (qui existe déjà ainsi que les contrats aidés, emploi d’avenir ou autre), les parents vont comme par enchantement se responsabiliser pour leurs enfants ? Non ! C’est vers les parents qu’il faut avoir ce discours de responsabilité.

Les outils, lieux et enceintes de discussions existent au niveau de l’Ecole, de la Mairie etc… Alors arrêter avec vos solutions qui existent déjà, vos belles paroles. J’ai l’impression que vous êtes mal conseillée par votre entourage qui ne vient pas de la Possession mais bien d’ailleurs…Vos conseilleurs ne seront pas les payeurs.
 

Parent d’élève de la Ravine à Malheur (la Possession)

Liliane Payet



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Emilienne le 06/11/2013 07:27
C'est vrai que Vanessa MIRANVILLE "y donne le baton pour bat a elle". Elle n'a pas encore compris qu'il y a une machine en face d'elle.
Il faut réfléchir avant de communiquer!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Janvier 2020 - 20:47 Bonané de l'Est