sak ifé nout jordu ék nout demin

COLLECTIF 974 : RENCONTRE AVEC LA SOUS PREFETE DE SAINT BENOIT CE JEUDI 13 NOVEMBRE


Citoyen
Jeudi 13 Novembre 2014

JEAN PAUL VIRAPOULLE Père, veut faire le lit de Jean Marie Virapoullé Fils, avec des « emplois magouilles » et/ou des emplois politiques…


Le Collectif 974 dit STOP

COMMUNIQUEJean Paul Virapoullé manipule ostensiblement, magouille grossièrement, et ment éhonteusement, au grand dam de la population de l’Est en général, et des jeunes en particulier.

Le Collectif 974 dit STOP

 

Stop aux « emplois magouilles », Stop aux manipulations gros doigt, Stop au favoritisme avec les contrats aidés !

Il faut nécessairement sortir La Réunion de ce paradoxe de la honte, incroyable mais vrai…

 

Alors que notre Département compte plus de 160 000 chômeurs, dont 22 000 jeunes, 57 000 contrats aidés sont non pourvus ?

Comment justifier un tel paradoxe dans notre île ?

 

Ce Mercredi, 12 novembre, les jeunes de Salazie, La Plaine des Palmistes, Bras Panon, ST Benoit, Ste Rose ont, une nouvelle fois, tenté d’interpeller l’opinion en général, et les élus de La Cirest en particulier, sur la problématique de l’emploi, notamment, l’emploi des jeunes dans L’Est.

10 000 contrats non consommés

 

L’occupation de La Cirest n’avait d’autre but que d’amener tous les acteurs concernés, et particulièrement ,  Le Président  et les élus de La Cirest à tout faire, pour répondre au mieux, à l’appel de Dominique Sorain, Préfet de La Réunion, « pour sauver les 10 000 contrats non consommés » à ce jour !

En effet, nous notons, non sans satisfaction que, Monsieur Le Préfet, a répondu à l’appel à La Responsabilité, que nous avons lancé après le 21 septembre dernier, sur les 40 000 emplois d’avenir et les 17 000 contrats non consommés.

Le Collectif demande aux Maires de cesser de se gargariser des mots et de réagir avant le 31 Décembre, pour que ces 10 000 contrats non consommés, le soient au profit de ceux qui en ont le plus besoin  et non à des fins politiques !

VIRAPOULLE N’EST PAS NOTRE MAITRE ET NOUS NE SOMMES PAS DES ESCLAVES MODERNES !

 

 

Des groupes de jeunes pourraient se mettre  à marcher vers St André, si aucune solution satisfaisante n’est trouvée…

 

Le Collectif s’adressera à la presse ce Jeudi, après la rencontre avec Madame La Sous Préfete à Saint Benoit, où nous serons présents, dès 09h00.


Saint Benoit, le 12 Novembre 2014

 

 

 

 

 

 


Le Collectif 974



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers