sak ifé nout jordu ék nout demin

Appel à plus d'égalité républicaine à La Réunion


Édito
Dimanche 25 Août 2013

A en croire la retranscription médiatique qui en est faite, la rentrée scolaire s'est bien déroulée et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes éducatifs sur notre île. Pourtant, l'égalité républicaine est-elle préservée ?


Appel à plus d'égalité républicaine à La Réunion
Ainsi, s'agissant de la scolarisation des enfants à l'école primaire, de nouvelles structures ont été construites ou rénovées à Saint-Paul ou Sainte-Marie. Cependant, une visite des écoles de la Réunion laisse apparaître des contrastes saisissants entre des bâtiments propres, identifiés avec des aménagements attractifs et sécurisants et des groupes scolaires anonymes (leurs noms n'apparaissent même pas!), sales et ternes comme à Saint-Louis... Espérons qu'au niveau des dotations (manuels scolaires, équipements, fournitures scolaires), chaque commune a mis un point d'honneur à assumer ses responsabilités!
 
De son côté, l'enseignement secondaire continue à gérer ses cohortes avec une dualité qui s'accentue entre les meilleurs et les élèves les plus en difficulté. Un coup d'oeil sur les réussites aux brevet et au baccalauréat sur le site du Rectorat montre que les mentions ( Assez bien, bien, très bien) ne sont plus reservées à un petit nombre. Cependant, une étude attentive des lauréats par établissement d'origine permet une cartographie précise de la localisation des meilleurs, fortement corrélée avec celle des statuts sociaux. Plus que jamais, la reproduction des élites entre elles à un bel avenir !
 
Car l'évaluation de la rentrée scolaire au regard du seul examen de ses conditions logistiques d'organisation, comme le fait le Rectorat, ne suffit pas. C'est toute l'efficacité de notre système éducatif qu'il s'agit d'évaluer, et pas seulement le jour de la rentrée scolaire !  
 
Quelle est la proportion des élèves non-affectés en fin de 3ème? Quel est le taux d'échec à l'issue de la première année d'université? Quelle est la note du dernier admis aux concours de professeur des écoles (Interne, externe, ...)? Quel avenir pour l'enseignement professionnel avec une réduction programmée des filières de C.A.P et l'orientation vers un bac pro 3 ans qui doit encore faire ses preuves ?  
 
C'est pourquoi, Debout La République appelle a un large débat sur le rôle et les moyens donnés à l'Ecole à La Réunion. L'Ecole doit être le lieu qui rend possible la réussite sociale, où la jeunesse se voit inculquée les valeurs de respect et le goût de l'effort et où toutes les aptitudes sont reconnues et valorisées quelle que soit la filière d'enseignement : générale ou professionnelle.  
Pour La Réunion, l'Education doit être la première priorité et doit être réellement mise au service du développement de La Réunion et de l'épanouissement des Réunionnais.
 

Pour le Comité Départemental
Valérie Dambreville (Déléguée de la 4e circonscription)
Thierry Maraschin ( Délégué de la 7e circonscription).

Debout La République



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Ariste Piwé le 25/08/2013 19:23
les d... sont de retour......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit