sak ifé nout jordu ék nout demin

Alain Guézello veut le changement, mais que veut vraiment la Droite à St-Joseph ?


Édito
Lundi 26 Août 2013

L'opposition municipale est restée discrète (et c'est un euphémisme) depuis 2010 à Saint-Joseph. Alain Guézello, conseiller régional de La Réunion en confiance, confirme son intention de succéder à Patrick Lebreton. Il fera à nouveau au début de septembre. Son argument, la mauvaise politique du gouvernement socialiste. C'est faible pour ébranler un député élu au premier des dernières Législatives.


Alain Guézello veut le changement, mais que veut vraiment la Droite à St-Joseph ?
La politique, c'est d'abord des stratégies. Que ce soit aux Cantonales ou aux Municipales, la prime est au sortant. Un peu plus lorsqu'il y a entente tacite ou explicite entre les maires et ténors sortants d'un territoire. Ce sera le cas dans la plupart des communes de l'île. Des accords ont déjà été passés en marge des partis ou mouvements politiques. C'est le cas à Saint-Paul, le PS soutiendra Huguette Bello dès le premier tour.

Ce sera aussi le cas entre le Tampon et St-Pierre. Soutien réciproque entre Didier Robert (Objectif Réunion) et Michel Fontaine (UMP). Qu'en sera-t-il à Saint-Joseph ? Quel est l'objectif de la Droite ou des différents courants de la Droite dans cette ville du Sud ? La Droite, pour ce qu'il en est, a du mal à exister depuis 2001, et la défaite de Fred K/Bidy. Les bonnes relations au sein de la CCSud entre Didier Robert et Patrick Lebreton, là-aussi, brouillent les cartes.

Toujours au détriment de la Droite. C'était le cas lors des Cantonales de 2011. Les représentants de La Réunion en confiance ont réalisé des scores modestes. C'était encore plus le cas lors des Législatives 2012, le député-sortant s'est succédé à lui-même dès le premier tour. Une belle performance. Alors la Droite doit-elle vraiment avoir un(e) candidat(e) à Saint-Joseph pour les Municipales 2014 ? Là-aussi, les avis sont partagés.

Alain Guézello, comme vous pouvez l'entendre sur la vidéo, dit que "oui". Sa motivation : "la mauvaise gestion du gouvernement socialiste, par exemple le mariage pour tous". Le seul point sans doute sur lequel Patrick Lebreton et lui sont sans doute d'accord. Le conseiller régional veut incarner le changement à Saint-Joseph. Pour ce faire, li faudrait déjà que la Droite change de stratégie...






      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Observateur le 26/08/2013 09:11
Effectivement JIsmy tu as entièrement raison de citer les très bonnes relations entre le Président de région et le Député Maire actuel et pas seulement au sein de la CCSUD la preuve est decrite surtout par le positionnement pour 2014 d'un candidat de complaisance sur ce territoire !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit