sak ifé nout jordu ék nout demin

Alain D.N répond à "Jean Hoarau" : "Retirez la poutre dans votre œil !"


Invité(e)
Vendredi 13 Avril 2012

Un certain "Jean Hoarau, par lui-même" en réponse à une tribune libre récente de Pierre Vergès sur le gaspillage d’argent public dans les produits solidaires, pense déceler une contradiction d’expert (?) économique et financier.


Alain D.N répond à "Jean Hoarau" : "Retirez la poutre dans votre œil !"
"Qu’est ce qui le dérange ? Que Pierre Vergès condamne l’utilisation de l’argent des contribuables réunionnais (via les taxes départementales) qui manifestement contribue à l’enrichissement encore une fois de la grande distribution et de leurs sous traitants ?

Ou que Pierre Vergès en appelle à l’Etat pour que celui-ci règle un problème qui est de sa compétence et uniquement de la sienne ? Car c'est bien l'Etat qui est en capacité de fixer et réglementer les prix des produits de 1ère nécessité.

M. "Jean Hoarau", les choses sont tellement simples.
1°- Ce n’est pas aux collectivités territoriales de régler un problème qui ne relève pas de leurs compétences en soutenant financièrement des acteurs privés connus pour leur situation d’oligopole dans une économie de comptoir néocoloniale.
2°- Ce n’est ni à l’Etat ni à ces collectivités de faire cela. Par contre, l’Etat peut soutenir directement les consommateurs les plus fragiles en leur apportant une aide directe. Je ne vois donc aucune contradiction dans ses propos.

Je tenais à dire que j’ai connu un certain Jean Hoarau, dit "La Rénion". On pratiquait le karaté ensemble il y a bien longtemps. Je ne crois pas que ce soit lui. Mais il est vrai que Hoarau est un nom très connu des Réunionnais. J’ai connu d’ailleurs un autre Jean Hoarau, qui aimait qu’on l’appelle Ibrahim…

Alain D.N



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger