sak ifé nout jordu ék nout demin

23 et 30 mars : Élections municipales


Citoyen
Mercredi 12 Mars 2014

Le préfet est responsable de la mise en œuvre des mesures pour garantir le bon fonctionnement de la vie démocratique et, notamment, des élections municipales et communautaires qui vont se tenir les dimanches 23 et 30 mars 2014.


Entretien avec Geneviève Teyssèdre, chef du bureau des élections, préfecture de La Réunion

Quelles sont les particularités des élections de 2014 ?
C’est la première fois que les conseillers communautaires sont élus au suffrage universel direct. Les électeurs voteront à la fois pour les conseillers municipaux et les conseillers communautaires, ces derniers étant obligatoirement issus de la liste des candidats aux élections municipales.

Quel est le mode de scrutin ?
Il s’agit du scrutin de liste à 2 tours à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne. Dans ce mode de scrutin, la liste qui recueille le plus grand nombre de suffrages obtient dans un premier temps la moitié des sièges à pourvoir. L’autre moitié est répartie proportionnellement entre toutes les listes qui ont obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

Comment sont organisés les services de l’Etat pour ces élections ?
Le bureau des élections se compose de 4 agents mobilisés sur ces élections depuis 1 an, auxquels s’ajoutent l’ensemble des personnels du bureau du cabinet et du service infor- matique ainsi qu’une dizaine de personnes dans les sous- préfectures.

Quelles sont vos principales interventions ?
Chaque année, nous préparons les documents de base, c’est à dire la révision des listes électorales (les listes sont arrêtées le 28 février) et l’arrêté d’institution des bureaux de votes avant le 31 août.
Plusieurs temps forts rythment notre travail à l’approche des élections. Le premier est évidemment la réception des décla- rations de candidature du 20 février au 6 mars, en préfecture et dans les sous préfecture pour ces élections municipales. Ensuite, l’envoi aux électeurs des bulletins et des profes- sions de foi des candidats requiert une organisation logis- tique particulière. L’opération de mise sous plis de la propa- gande électorale mobilise les personnels de la préfecture et des sous préfectures pendant trois jours pour encadrer 616 demandeurs d’emploi recrutés pour l’occasion.
En parallèle, le bureau du cabinet effectue un important travail d’analyse des élections avant et après l’annonce des résultats.

Comment est organisée la remontée des résultats ?
Nous gérons l’organisation des opérations de vote dans les 24 mairies (bulletin de vote, enveloppes de scrutin, affiches réglementaires, procès verbaux...). En lien avec le service informatique, le bureau du cabinet prend en charge la remontée des résultats ainsi que le bon déroulement des deux soirées électorales. Le bureau des élections s’occupe des modalités de transport des procès verbaux des bureaux centralisateurs vers les sous-préfectures et la préfecture. Nous avons également à mettre en place une organisation permettant la consultation des listes d’émargements par le public pendant deux jours après le 1er tour. Enfin, nous avons la responsabilité du contrôle des procès verbaux en vue de vérifier la sincérité du scrutin.

Quel est le rôle des maires ?
Dans ce cadre réglementaire, le maire est placé sous l’autorité du préfet. Le rôle de la collecti- vité est essentiel, les opérations
de vote se déroulent dans les mairies. Le maire a la charge de la constitution et de l’agencement matériel des bureaux de vote qui doivent être ouvert dès 8h et jusqu’à 18h. Il veille à la composition des équipes qui seront chargés du bon déroulement des opérations de vote dans tous les bureaux de la commune, composée d’un président, deux assesseurs et un secrétaire. Il organise le dépouillement des votes dès la fermeture du scrutin, il proclame les résultats en public, il assure la remise des procès verbaux aux forces de l’ordre pour transmission au préfet.

La Lettre de l’Etat - mars 2014 FOCUS



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers