sak ifé nout jordu ék nout demin

à Gérard Janneau


Courrier des Lecteurs
Samedi 13 Octobre 2012


à Gérard Janneau
Je sais lire et le commentaire auquel j'ai répondu faisait bien une hiérarchie entre patois et kreol.

Cette hiérarchie n'est plus de mise. Aujourd'hui les langues régionales sont reconnues, le kreol comme le Breton ou le Corse. Au même rang.

Quand à votre "chacun son métier et les vaches seront bien gardées" vous devriez vous y conformer. La Martinique est dans l'hémisphère nord et non sud. Son créole n'est pas celui de la Réunion parce que l'Histoire de la Martinique n'est pas celle de la Réunion, son peuplement n'a pas été le même.

Pourquoi voudriez-vous faire remplacer un professeur de français par un professeur de créole ?

Demanderiez-vous la même chose à un professeur de mathématiques ou d'anglais ?

Vous étayez votre argumentation fallacieuse par les études de langues anciennes (latin, grec) qu'auraient fait les professeurs de Français, vous oubliez qu'il y a un CAPES de français lettres classiques qui prévoient effectivement un certain niveau de latin et de grec, mais il y a un CAPES de français-lettres modernes qui ne prévoit qu'une initiation en langues anciennes.
Ces deux voies de Capes sont avec l'agrégation, celles qui mènent au professorat de français. Je vous rappelle aussi que bien des professeurs de langue régionale ont double licence : celle de français et celle de langue régionale.

La Réunion accuse peut-être un retard là-dessus parce que le Kreol a été au départ, méprisé ainsi que le démontre votre commentaire et celui de Gunet, sauf s'il ne s'agit que d'une seule et même personne.


Chloé



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Les oeillères et la lâcheté de Chloé le 15/10/2012 15:20
Chloé, vous n'avez pas de c..., puisque vous n'osez pas signer votre prose.
Gérard Jeanneau habite l'Ouest et moi le Nord !!!
Ce sont des gauchistes qui ont mis les patois réunionnais et antillais au même rang que les langues régionales françaises.
C'est une erreur monumentale.
J'en suis navré.
Armand Gunet

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mars 2014 - 09:48 "L’arrogant mépris de Gilbert Annette !"