sak ifé nout jordu ék nout demin

Yvan Dejean : "Bon premier mai à toutes et à tous !"


Invité(e)
Mercredi 1 Mai 2013

Aujourd'hui, premier mai, comme nombre de camarades du PCR, je suis présent dans la rue. Pourquoi et pour qui ?


Deux questions pour une réponse très simple : réclamer, avec d’autres, le changement attendu par notre population. Notamment en direction de toutes et celles et tous ceux qui sont les victimes de ce système : Plus de 162 000 demandeurs d’emplois qui ne savent plus à quel "saint" se vouer pour obtenir un simple CDD ou un CDI, des milliers de familles qui sont depuis des années dans l’attente d’une petite case, des inégalités insupportables et 60 % de nos jeunes qui sont, quasi quotidiennement, à la recherche d’un travail durable.

Voilà le constat ! Il est connu de tous. N’est-t-il pas temps de tirer les conséquences?  

Cette voie semble être privilégiée. D’après les comptes rendus de la presse locale il ressort que le Conseil régional et le Conseil général travaillent à l’élaboration d’un projet de développement global pour La Réunion. Et c’est tant mieux. Le PCR depuis sa création, en mai 1959, s’est donné cette ambition pour les Réunionnais. Voila donc que, 54 ans après, cette idée de rassemblement, sur l’essentiel, a fait son chemin. Nous y sommes presque arrivés. Ne gâchons pas cette occasion sur des considérations d’un autre âge ! C’est pourquoi, participer demain à une manifestation populaire est un pas qui se rajoute aux autres pas,pour faire bouger les lignes dans le bon sens. Encore une fois, bon premier
mai à toutes et à tous.
 
 
 
 

Yvan Dejean



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger