sak ifé nout jordu ék nout demin

Une dernière ligne droite de folie !


Culture - Kiltir
Lundi 11 Juillet 2016

Les trois ultimes journées du Festival des Baleines, du vendredi 8 au dimanche 10 juillet, ont constitué un final éblouissant. Dès spectacles en mer avec la course de pirogues à la finale du défilé du carnaval et jusqu’aux soirées de concerts et l’élection de «Miss Festival», il y en avait pour tous les goûts.


​Festival des Baleines

Dans ce catalogue à la PRÉVERT il ne faudrait surtout pas oublier les phases finales du tournoi international de beach soccer parrainé par l’hôtel SOANAMBO. Le samedi matin, l’équipe régionale d’Analanjirofo, après avoir fait trembler en demi-finale la sélection de La Réunion (défaite aux seuls tirs aux but après avoir mené 4 à 2) a terrassé les «Aigles de Fénérive est». La grande finale a été fort logiquement dominée par les champions d’Afrique. Si la sélection nationale malgache a effectivement dominé les débats, elle a dû s’employer pour vaincre les Réunionnais qui ne se sont inclinés que sur le score de 3 à 1. Incontestablement les français d’outre-mer, sous la houlette de Claude BARRABÉ, montent en puissance.

Les premières courses de pirogues, par équipe de deux, du Festival des Baleines ont connu un beau succès populaire. Les équipages sponsorisés par des hôtels et des sociétés locales se sont donnés sans compter malgré une mer bien formée. Après plusieurs manches le classement s’est établi ainsi : vainqueur Hôtel LAKANA devant SAMARIA Lodge et COPS Sainte-Marie (agence de sécurité). La SPSM (Société de Pêche de Sainte-Marie), parrain de l’épreuve, peut-être fière de son organisation.

Le dernier week-end a vu le concours de l’artisanat, parrainé par National Tourism Development s.a,rendre son verdict. Le prix du public a été remporté par le sculpteur sur bois du sud de l’île, JEAN EDDY. Le prix du jury étant attribué à l’artisane en vannerie d’Ambatoroa (Nord de l’île), MAFOUTHRA Tanisla. Le stand qui abritait les 11 artisans saint-mariens en compétition a été très fréquenté pendant huit jours et ces créateurs ont su susciter l’admiration de tous.

Sur 10 km, le vendredi après-midi, ce sont une cinquantaine de coureurs qui participaient au Trail des baleines. Tous les concurrents ont apprécié un beau parcours à travers villages et rizières. L’épreuve, remarquablement organisée par le Princesse Bora Lodge & Spa, a été remportée par Jean Apôtre SANOVA chez les hommes (déjà vainqueur du trail de 45 km quelques jours auparavant) et Caéroune MARINTELLE chez les femmes, régisseur du festival qui malgré la fatigue a survolé l’épreuve féminine.

La finale du carnaval demeure l’un des temps forts du Festival qui appartient à tous les villageois de l’île qui, une fois de plus et sous la direction des «Drôles de Dames», ont offert un spectacle aussi «haut en couleurs» qu’attachant. Le jury présidé par Julien LEPERS  a eu du mal à départager les 17 villages en compétition. Analaradjy a finalement triomphé sur le thème de la protection des espèces marines devant le village de Maromandia (vainqueur 2015) qui avait choisi un thème historique (donation de l’île Sainte-Marie à la France par la Reine de BETTY).

Durant toutes ces animations, le «Village du festival» et ses stands, le cinémada (projection gratuite de films et documentaires) et les sorties en mer «safari baleines» continuaient de plus belle.
Les soirées du vendredi et samedi se sont déroulées dans une superbe ambiance. Que ce soit la soirée des «Drôles de Dames» et l’élection de la «Miss Festival des Baleines» ou celle de CETAMADA qui en a profité pour projeter des sujets relatifs à leurs dernières recherches scientifiques. 
Au dîner de clôture du dimanche 10 juillet, tous les bénévoles ont pu savourer la pleine réussite de cette période de festivités qui a atteint ses objectifs : mettre l’île en effervescence en assurant sa promotion touristique et sensibiliser la population aux enjeux de la protection de leur environnement.

Le Festival des Baleines 2016 est mort. Vive le Festival des Baleines 2017 !




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 9 Mars 2021 - 07:50 Le Maloya d'Henri

Dimanche 20 Décembre 2020 - 07:15 FONNKÉR POU VINDÉSANM