sak ifé nout jordu ék nout demin

UMP : Yves Ferrières, placebo ou tranquillisant ?


Édito
Jeudi 2 Juin 2011

La désignation du conseiller municipal de Sainte-Marie à la tête de l'UMP locale, a mis fin mercredi à un faux suspense. Yves Ferrières comble un vide, c'est vrai, mais il confirme aussi le pacte de non-agression voulu par les ténors réunionnais de Droite. La tache du nouveau secrétaire départementale s'annonce titanesque.


UMP : Yves Ferrières, placebo ou tranquillisant ?
Yves Ferrières pourra-t-il empêcher l'UMP locale de devenir une sorte d'Alliance de Droite ? C'est en cas l'orientation prise par ses représentants et élus depuis une année 2008 faite de trahison et de division. Cette année-là, Didier Robert, René-Paul Victoria, Jean-Louis Lagourgue, et quelques autres UMPistes, ont pris leur distance avec le parti national.

La création a peu à peu rassemblé autour de l'actuel président de la Région Réunion (alors délégué général d'Objectif Réunion), différents courants représentés par Stéphane Fouassin et Cyrille Hamilcaro (Nouveau centre), Serge Camatchy (Emergence Réunion), divers centristes, Louis-Bertrand Grondin (la Gauche moderne), et Michel Fontaine, président d'un UMP de plus en plus affaibli.

Que reste-t-il vraiment de l'UMP à La Réunion ? Il en reste une coquille vide et quelques élus SDF qui gardent leur distance avec ce parti, et ce pour ne pas effrayer leur électorat. Et ces mêmes élus ne veulent surtout pas qu'un autre prenne la direction de la coquille vide. "La désignation d'Yves Ferrières ne gène personne".

Yves Ferrières serait l'homme d'un consensus mou ? "Non ! Yves Ferrières fait l'unanimité". Sur quoi ? "…" Yves Ferrières a un peu de temps pour montrer à ceux qui l'ont accepté par défaut qu'il n'est ni un placébo, ni un tranquillisant. Il lui faudra tout de même beaucoup de vitamine C pour faire avancer un squelette désarticulé.

C'est vrai qu'à l'UMP, tout devient possible…

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Marie Claude Barbin le 03/06/2011 07:03
L'Union d'Une Majorité de Papies, a besoin de souffle et surtout d'un cocktail sur-vitaminé, par les temps qui courent.
Un placebo peut faire de l'effet, encore faut-il avoir la foi!
Un tranquillisant pourrait achever de les assommer.
"Etre ou ne pas être!", telle est la question!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit