sak ifé nout jordu ék nout demin

UMP Paris donne l'investiture à Nassimah Dindar


Édito
Mardi 5 Novembre 2013

La politique se nourrit aussi de ses paradoxes. Hier soir à Saint-Gilles, au moins trois membres d'Objectif Réunion ont dit "ne pas ou ne plus vouloir de Nassimah Dindar" au cas elle serait candidate aux Municipales 2014 à Saint-Denis. L'UDI, elle, a investi Michel Lagourgue. Et c'est l'UMP au lieu de soutenir son secrétaire national, René-Paul Victoria, choisit d'appeler la présidente de l'UDI et du Conseil général, pour lui apporter son appui officiel. Et maintenant, que vont-ils faire ?


Rendons à Michel Fontaine, président de l'UMP locale, ce qui lui appartient. C'est lui qui a pesé pour que Nassimah Dindar ait l'investiture de l'UMP nationale aux Municipales 2014 à Saint-Denis. Discret, timide voire introverti, le sénateur-maire de Saint-Pierre rappelle tout de même à ses amis politiques qu'il faut compter avec lui. Il est vrai que le gaulliste du Sud reste actif. Il demeure également l'oreille et les yeux, à La Réunion, de Jean Simonetti, secrétaire national UMP délégué à l'Outre-mer.

Tant pis pour René-Paul Victoria. Tant mieux pour Nassimah Dindar… qui ne sera vraisemblablement pas tête de liste pour le scrutin de mars 2014, ni à Saint-Denis et nulle part ailleurs. D'une part, le délai, pour réfléchir à une stratégie performante et efficace, et démarrer une campagne électorale, est désormais trop restreinte. Et d'autre part, Nassimah Dindar doit demeurer le plus libre possible de ses mouvements, pour le rapprochement entre l'UDI et le Modem, et la création d'un Grand centre à La Réunion. L'objectif étant bien sûr les Régionales 2015.

Toutefois, Nassimah Dindar rappelle qu'elle veut rester dans le jeu des Municipales 2014. Alors que l'UMP Paris l'incite à annoncer sa candidature, la présidente de l'UDI a fait savoir qu'elle souhaite rencontrer René-Paul Victoria (UMP) et Michel Lagourgue (UDI). Elle devrait le faire à son retour de Paris, en milieu de semaine. "Elle devrait" parce que ces "trois-là" n'arrêtent pas de se courir après. Et c'est toujours l'autre qui ne répond pas. C'est sans doute vrai.

Que peut-il se passer maintenant que l'UMP a fait son choix ? René-Paul Victoria va-t-il ou peut-il accepter une investiture par défaut de son parti qui l'a proprement ignoré ? C'est sans doute un autre paradoxe de la politique, le candidat Victoria préfère de loin aujourd'hui, le soutien de Nassimah Dindar à l'adoubement de son parti. Le secrétaire national de l'UMP l'a montré en retardant jusqu'à ce jour, le lancement officiel de sa campagne.





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Saint Denis D''''Abord ! le 05/11/2013 05:18
Quel manzé cochon !
Paris i commande pa nous !
l' UMP Paris offre une victoire inattendue à Gilbert ANNETTE , PS à ST Denis .
Est ce Nassimah DINDAR , la Girouette ou l' UMP Paris ?

2.Posté par TEGO le 05/11/2013 16:43
Cette information , si TEGO ne s'abuse , est fausse .
A qui profite ce la di la fé ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit