sak ifé nout jordu ék nout demin

Tournoi International de Beach soccer du Festival des Baleines


Citoyen
Vendredi 8 Juillet 2016

Les affrontements entre équipes locales et régionales et ceux avec l’équipe nationale malgache (championne d’Afrique 2015) et la sélection de La Réunion ont suscité une effervescence qui n’a rien à envier à celle qui règne dans les tribunes de l’Euro 2016.


Des phases de poules spectaculaires

Le public s’est déplacé en masse pour assister, ces deux derniers jours, aux matchs de poule. Ces fervents adeptes d’un sport extrêmement spectaculaire n’ont pas été déçus par la qualité des joutes. Le match d’ouverture, dans la poule A entre une sélection des meilleurs joueurs de Soanierana Ivongo et de Sainte-Marie (Soanambo) s’est, en effet, terminé aux tirs au but.

Les 6 équipes engagées étaient réparties en deux poules. Vendredi après-midi se dérouleront les 1/2 finales avant la grande finale du samedi qui suivra immédiatement le défilé du carnaval.

Les premières apparitions des équipes nationales avaient laissé augurer un tournoi extrêmement relevé. Claude BARRABÉ, entraineur de la sélection de la Réunion (ex-sélectionneur de l’équipe malgache quand celle-ci fût sacrée aux Seychelles) place ses anciens protégés comme favori de l’épreuve. « Nous sommes en pleine construction d’une équipe. L’année dernière nous avons perdu à deux reprises contre les Baréas mais nous montons en puissance: verdict sur le terrain».

Le match de clôture de la journée du mercredi entre la région Analanjirofo et les Baréas s’est déroulé dans une véritable liesse populaire. Cueillis à froid, les joueurs de Fénérive Est ont ensuite fait jeu égal avec les internationaux pour ne s’incliner que d’un petit but. RANDRIAMAMPANDRY Francegal, qui fût sacré meilleur joueur d’Afrique en 2015, confie: «Ce fût très dur. Ils nous ont surpris par leur vivacité». Le sélectionneur de l’équipe nationale RAMAROLAHY Solofo, quand à lui, préférant n’évoquer que «la parfaite organisation du tournoi». Hommage qui s’adresse aussi bien à René LALUEZA, super-intendant du tournoi, qu’à l’Hôtel SOANAMBO, partenaire du tournoi dont la directrice Christine de PLUCINSKI n’a eu de cesse de tout mettre en oeuvre afin d’accueillir les jours dans les meilleures conditions. La ligue de Football de La Réunion ainsi que les Territoires des Communes de l’Ouest (TCO de la Réunion) ont grandement facilité la participation des joueurs français d’outremer.

La journée du jeudi 7 juillet s’est terminée en apothéose par un match opposant les Aigles de Soanierana Ivongo «Voromahery» à la Sélection de la Réunion. Ces derniers n’ont fait la différence qu’en toute fin de 3ème tiers-temps et étaient même menés 1 à 0 après 12mn de jeu. Seule la puissance physique explique l’avalanche de buts dans les dernières minutes.

Les demi-finales opposeront donc Vendredi à partir de 13h30 la sélection de La Réunion à l’équipe de l’Analanjirofo puis, à 15h30, celles des Bareas et des Voromahery. Beaux matchs en perspective.





      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers