sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry Robert propose "une solidarité ultramarine pour défendre les intérêts de nos territoires"


Édito
Jeudi 12 Juillet 2012

"Le Premier ministre a tenu, ce mardi 3 juillet 2012, un discours de politique générale, présentant les engagements de son gouvernement pour les cinq prochaines années. A plusieurs reprises, il a mis en avant sa volonté et celle du chef de l’Etat de mener une politique juste pour redresser la France".


Thierry Robert propose "une solidarité ultramarine pour défendre les intérêts de nos territoires"
"Selon ses propos, cette justice s’appliquera sur tout le territoire, en particulier dans les zones, jusqu’alors, négligées. Faisant ensuite allusion aux outremers, il s’est clairement engagé pour une égalité entre tous les territoires, à travers trois priorités : la jeunesse, l’emploi et la lutte contre la vie chère.
 
Toutefois, vous le savez, la mobilisation invoquée par le Premier Ministre, pour "redresser la France" se fera dans un contexte de restriction budgétaire, dicté par la nécessité de réduire l’endettement public. Or, compte tenu des spécificités de chacun de nos territoires, un effort plus conséquent de l’Etat, en notre direction, s’avère nécessaire.
 
Aussi, dans le but d’inciter le gouvernement à créer les conditions d’un dynamisme économique pour encourager la création d’emplois pérennes, je vous sollicite, tout comme chacun des parlementaires ultramarins, afin que nous puissions, tous, nous unir pour défendre les intérêts de nos territoires, qui connaissent de grandes difficultés.
 
Nous pourrions, par exemple, nous rencontrer rapidement dans le cadre d’un groupe de réflexion stratégique pour l’outremer et débattre des mesures prioritaires et structurelles pour le développement de nos territoires".

Communiqué



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit