sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry Robert et les Jeux des Iles de l’Océan Indien


Politique
Samedi 8 Août 2015

​Lors de l’ouverture des 9ème Jeux des Iles de l’Océan Indien, j’ai adressé à l’ensemble des participants mes voeux de pleine réussite pour cet évènement important de la fraternité régionale, en insistant sur le Fair-Play comme « la plus belle des coupes qui vaille ».


Thierry Robert et les Jeux des Iles de l’Océan Indien
J’ai fait le choix de ne pas participer jusqu’ici aux polémiques qui sont nées dans l’enchaînement des couacs et les arbitrages diplomatiques, convaincu que les Jeux sont d’abord la fête du sport. Les athlètes se sont préparés depuis longtemps et méritaient de participer avec sérénité à leurs compétitions sans que la politique ne vienne rajouter aux incompréhensions diplomatiques.

Mais parce que le Fair-Play sportif est aujourd’hui gravement attaqué je sors de ma réserve pour dénoncer l’exclusion de Myriam KLOSTER autant que le disqualification de toute l’équipe et la décision injuste, illégitime et illégale infligée par le CIJ (Conseil International des Jeux) à l’encontre de l’équipe féminine de Volley-Ball !

Je la dénonce avec d’autant plus de vigueur et de fermeté que j’ai bondi devant les informations télévisées où des membres du CIJ auraient, lors de leur conseil, insinuer que La Réunion n’est pas française. La remise en cause de notre identité nationale est scandaleuse. Elle est d’autant plus scandaleuse qu’elle semble faite pour disqualifier sur le terrain sportif une équipe réunionnaise.

En conséquence :

- Le CIJ doit immédiatement revenir sur cette exclusion et réintégrer Mme KLOSTER, le CIJ doit annuler la disqualification de l’équipe pour se conformer aux règles sportives auxquelles elle a souscrite en conformité avec la Charte Olympique et ses textes d’application tels que prévus dans ses propres statuts.

- Le CIJ doit prendre les dispositions utiles afin d’identifier parmi ses membres les auteurs de propos méprisants pour l’identité française des Réunionnais. Ces propos constituent une véritable agression envers notre pays, envers la population. Le CIJ doit exiger des auteurs de tels propos leur démission immédiate.

Le Fair Play sportif  doit rester la 1ère priorité des décisions et du fonctionnement du CIJ, or le traitement des recours Mauriciens et Seychellois contre le Volley-Ball Réunionnais semble cruellement manquer à cette exigence !

Faute de responsabilisation immédiate du CIJ, je demanderai à la Ligue Réunionnaise de Volley-Ball de saisir les instances sportives internationales compétentes. Je leur apporterai tout mon soutien et mon appui dans cette démarche pour faire valoir leur droit et réparer le préjudice subi qui est aussi celui de toute La Réunion injustement lésée sur le plan sportif au motif de possibles manoeuvres politiques douteuses.

Thierry Robert



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par ANIEL BOYER le 08/08/2015 15:34
LES JEUX DES ILES OU UNE LECON DE PATRIOTISME :
SOUTIEN AU PEUPLE COMORIEN

Un drapeau, un pays, une culture, une langue, etc…
Vive la Nation !
Des nations ont été humiliées pendant l’organisation de cette olympiade océanindienne. Même en 2015, les gênes coloniaux sont toujours là.
Arracher le drapeau Malgache sur un athlète devrait créer une guerre ! …diplomatique
Manquer aux règles fixées entre les nations participantes concernant les couleurs de Mayotte est une faute grave !
On voit bien que même si ces jeux sont organisés localement, la nation française a toujours ses vilaines manies, manies soulignées d’ailleurs par le comité maoré dans un récent article !

Pour Nasion rénioné, Mayotte, moheli, anjouan, sont des îles comoriennes indivisibles de la Grande Comore.
Nasion Rénioné félicite les Comoriens pour leur boycotte. Ce boycotte reflète leur patriotisme, leur fierté et leur volonté de ne pas voir Mayotte occupée par la Françe.
Il faut rappeler aux lecteurs, que le vote de référendum de Mayotte pour la départementalisation est complètement illégale ! (comme nous à la Réunion en 1946)
Tout d’abord selon les résolutions de l’ONU, la Françe dernier état colonial de la planète, a annexé Mayotte, de plus que la constitution de 1958 prévoit que tout changement touchant aux frontières de la Françe doit faire l’objet d’un référendum national et non mahorais !
Concernant les couleurs utilisées par les sportifs réunionnais, nous ne pouvons que déplorer la non utilisation des drapeaux péi ! Alors que les sportifs réunionnais exportent le drapeau lo Mahaveli partout dans le monde.
Tout cela nous fait penser que cette édition du jeu des îles est une pure mascarade coloniale, une mascarade qui dépense l’argent public !
Enfin, nous n’applaudissons pas les efforts des sportifs réunionnais licenciés en françe (kréopolitains) et souhaitant participer aux épreuves de ces jeux et félicitons la mise en touche de la joueuse de volley ball !
Les jeux des îles confrontent des nations à deux colonies (Mayotte et Réunion), nous ne voyons pas la dedans aucun plaisir à voir ces jours de fêtes sportives !
Il faudrait plutôt requalifier ces jeux, les jeux des athlètes colonisés.

Aniel Boyer
Nasion Rénioné

2.Posté par mi connaît mon lhistoire le 08/08/2015 21:35
à M. Boyer,
La Départementalisation a été demandée par nos députés de l'époque (dont Raymond Verges). Elle a été accordée en même temps que pour les Antilles et la Guyane. En quoi pouvez-vous dire qu'elle est illégale? Surtout concernant la Réunion qui a toujours été Française.

Depuis le début de son peuplement elle appartient à la France, peuplement fait par des Français et des Malgaches à l'origine. La France n'a pas spolié un territoire à un autre peuple. Je suis Français et Réunionnais et je conteste à quiconque la volonté de remettre en cause ma nationalité. Si vous ne vous sentez pas à l'aise, barrez-vous .

Quant aux Comoriens , quand on sait ce qui se dit ( places dans la délégation vendues par des officiels Comoriens à des non-athlètes - 50 Comoriens restés dans l'île après le départ de la délégation) je ne suis plus enclin à défendre leur position comme je le faisais au début. Bon tout ça est à prendre au conditionnel mais , y a pas d'fumée sans feu.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue