sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry Robert : "Le jour où la population i veut plus de moin, mi rente ma case !"


Édito
Lundi 28 Octobre 2013

Thierry Robert reste Thierry Robert. Il l'est resté tout au long de son discours hier au Parc du 20 décembre à Saint-Leu. Ses éléments de langage, son emphase, la puissance de ses mots et gestes, ses cris du cœur, son engagement et sa grande détermination ne peuvent pas laisser insensible. Y compris "des politiciens et des technocrates" qui "veut coupe ma tête".


Thierry Robert : "Le jour où la population i veut plus de moin, mi rente ma case !"
Coïncidence. Après Nassimah Dindar (UDI), Paul Vergès (PCR), Jean-Paul Virapoullé (Centriste), c'était au tour de Thierry Robert d'appeler à l'union au delà des clivages politiques. Un appel à l'union plutôt musclé. Et c'était voulu. Car, cette assemblée générale de LPA c'était d'abord une démonstration de force, à cinq mois du premier tour des Municipales 2014. Le premier président de LPA a envoyé un message clair à la classe politique : "Il faudra désormais compter avec La Politique Autrement".

Hier au Parc du 20 décembre, Thierry Robert a exposé sa puissance de feu : un président sans peur et sans reproche (c'est ce qu'il répète), des délégués engagés, des militants de "plus en plus nombreux", un calendrier bien établi pour renforcer les troupes et une feuille de route à venir "pour long voire du très long terme. Nous serons présents à toutes les échéances électorales". Au micro des journalistes, le député-maire de Saint-Leu a même placé Nassimah Dindar "de dire si elle calque l'union du Modem et de l'UDI à La Réunion où si elle est à Droite".

Thierry Robert le dit et le répète : "Je ne transigerai pas !". "Notre Parti participera, bien évidemment, aux différentes échéances électorales futures et proposera à la population réunionnaise des projets concrets et faisables, basés sur l’honnêteté et seulement l’honnêteté. Nous ne voulons pas non plus d’une union de façade, juste pour pouvoir se partager des postes, comme cela se fait traditionnellement et actuellement sur notre île. La Politiquement Autrement ne se rabaissera jamais à se servir de la population à des fins électoralistes et personnels".

Le premier président de LPA se dit prêt à aller au bout de sa démarche. Quel qu'en soit le prix. "Certains ont décidé de tout mettre en œuvre pour couper ma tête. Ce qui s’est passé au tribunal de Saint-Pierre cette semaine (ndlr : le semaine dernière) n’a été qu’une mascarade de plus dans les nombreuses tentatives de certains responsables politiques locaux pour me rayer de la carte politique locale. Oui mes amis… Thierry Robert et La Politique Autrement gênent terriblement…"

C'est ce même langage qui sujet à caution. L'intéressé le sait. Mais, le parlementaire n'a que faire de la prétention, l'arrogance et de la condescendance dont on l'accuse. Il le dit sur la vidéo...








      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Majorité Centrale974 - MC974 le 28/10/2013 05:18
Thierry ROBERT la kozé , li pé rentre son kaz et sans regret .
Voter HOLLANDE PS à la présidentielle 2012 n'a pas été une bonne chose , Thierry ROBERT , c'est une tâche !

2.Posté par Jako le 28/10/2013 05:35
pour se persuader soi même ?

3.Posté par EnsambTamponnais le 28/10/2013 16:06
A MC974 et jako

MC (mascarade) et Jako (arrête fé le jako). On peut-être anti T.Robert, mais essayons d'élever le débat SVP.
Il n'arrête pas de le dire! Les clivages droite/gauche c'est fini. Mis a part leurs leaders respectifs
( ump,ps,progrés,pcr...), les Réunionnais n'en tirent aucuns profits, on est toujours en plein marasme. Osons l’alternative, le véritable changement avec LPA. Et croyez moi LPA c'est toutes ces femmes et ces hommes qui en veulent, qui croient en un avenir meilleur pour leur île et pour l'avenir de leurs enfants.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit