sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry Robert : "Je veux que Saint-Louis connaisse le même développement que Saint-Leu".


Invité(e)
Lundi 23 Septembre 2013

Le député-maire de Saint-Leu l'a dit, il y aura un candidat LPA à Saint-Louis. Cela fait maintenant des mois que les médias et le public croient en la candidature de Pierrick Robert, frère de Thierry Robert. Le responsable de LPA décline dans cette interview ses ambitions pour cette commune, également le principal objectif de Cyrille Hamilcaro.


Thierry Robert : "Je veux que Saint-Louis connaisse le même développement que Saint-Leu".
Quelle est la question essentielle pour vous, concernant Saint-Louis ?
Qu'est-ce qu'on a envie pour St-Louis ? Est-ce que c'est uniquement le pouvoir ? L'argent ? L'honneur et la gloire d'être maire ? Ou est-ce qu'on a envie de sortir Saint-Louis des difficultés  dans lesquelles cette ville se trouve aujourd'hui ?

Vous, quelle est votre motivation ?
Moi je choisis le dernier énoncé que je viens de faire à l'instant : sortir Saint-Louis des difficultés. Et avec l'expérience que j'ai eu à Saint-Leu. Dans la gestion, que ce soit du personnel, de l'environnement, du développement économique… La gestion globale de ma commune que j'ai sue développer. A Saint-Louis, je travaillerais pour que Saint-Louis ait le même développement que connaît Saint-Leu aujourd'hui. C'est cela mon engagement avec les Saint-Louisiens.

C'est-à-dire ?
Je serai là avant l'élection. Je serai là pendant l'élection. Et, je serai là après l'élection, c'est-à-dire dans la gestion quotidienne de le ville de Saint-Louis. Et ce même si, je n'en serai pas le maire. Toutefois, je serai là pour impulser une vraie dynamique de Saint-Louis qui a tant besoin d'ailleurs.

Vous êtes déjà député-maire de Saint-Leu, vous voulez donner une vision politique à Saint-Louis, n'y-a-t-il pas là de la prétention ?
Mais, je fais de la politique, tout le monde a le droit de s'exprimer comme il le souhaite. S'ils veulent tous venir à Saint-Leu, et être candidats face à moi, qu'ils viennent. Mi gagne z'élection, moin lé content, mi gagne pas mi rend ma case, mi ça fait ce que moin la toujours fait, c'est-à-dire être chef d'entreprise.

Il faut respecter le jeu politique ?
Pourquoi avoir peur qu'il y ait des candidats en face, la vraie démocratie, c'est quoi ? C'est la pluralité des partis, et c'est la pluralité des candidats. Donc pourquoi certains se sentiraient menacer, persécuter sous prétexte qu'il y aurait une candidature LPA. Tout le monde a le droit de se présenter à une élection. Et que le meilleur gagne".

Sur la vidéo, Thierry Robert est également explicite.





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par R I P O S T E le 23/09/2013 05:28
Balayes devant out porte Thierry Robert .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger