sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry Robert : "Clément Méric battu à mort pour ses idées"


Édito
Vendredi 7 Juin 2013


Thierry Robert : "Clément Méric battu à mort pour ses idées"
"Mercredi 5 juin 2013, Clément Méric, un jeune de 18 ans a été battu à mort par des skinheads, dans le quartier de la gare de Saint-Lazare à Paris.

Ce jeune étudiant en première année de science po était un militant engagé et menait une lutte citoyenne contre les idées véhiculées par l’extrême droite. Le démocrate que je suis ne peut que condamner cette "agression politique  et barbare" dans un Etat républicain qu’est la France.

Un jeune homme, qui avait toute la vie devant lui, paie aujourd’hui pour les valeurs humanistes et antiracistes qu’il s’est fait siennes. Les Réunionnais, qu’ils résident sur l’île ou dans l’Hexagone se montrent très sensibles à une telle tragédie et apportent leur soutien total à la famille du jeune Clément.

La Politique Autrement appuiera toutes mesures fortes prises au niveau national visant à ce qu’un tel acte ne se reproduise plus".
 

Assemblée nationale



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Citoyenne le 07/06/2013 07:22
franchement ce député saute sur tout ce qui bouge pour exister
...
au fait il y des méduses à Saint Gilles

2.Posté par Bayoune le 07/06/2013 08:40
Le fasciste tue. Et on voit monter à la Réunion cette bête immonde et amorale faire campagne ouvertement en se camouflant en démocrate. Hélas combien de Clément Méric avons nous eu dans ce pays colonisé, d'Eliard Laude à Savigny combien sont tombés dans la lutte contre le colonialisme fasciste. C'est insupportable qu'en 2013, sous un gouvernement "socialiste", un autre Pierre Overney, tombe martyr des fascistes qui paradent ouvertement dans les médias et espace public. Comme le 1er mai à St André.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit