sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry ROBERT : "La France est plus forte que ces criminels"


Politique
Mardi 17 Novembre 2015

C'était le devoir d'un parlementaire de répondre à la convocation du Parlement en Congrès par le Président de la République aujourd'hui. Je l'ai écouté attentivement. Je ne doute pas un seul instant que notre république est trop forte pour ces criminels.


C'est une évidence, il faut voter la prolongation de l'état d'urgence mercredi pour trois mois afin de permettre aux forces de l'ordre d'intervenir extrêmement vite et efficacement lorsque cela est nécessaire et comme cela a été le cas ce lundi (168 perquisitions dans 19 départements,plus de 100 assignations à résidence, 23 arrestations, saisie d'armes de guerre...).  
 
Le Président de la République a annoncé son intention de réformer la Constitution afin de "dépoussiérer" ses dispositions s'agissant des capacités à réagir des pouvoirs publics lorsque la sécurité nationale est en jeu, notamment via une mise à jour de l'article 36. 
 
Mais je regrette que nous n'allions pas plus vite sur la mise en œuvre des mesures clairement annoncées telles que l'expulsion des étrangers représentant une menace grave pour le pays et la déchéance de nationalité et l'expulsion pour les binationaux qui reviennent de Syrie notamment et agissent ou comptent agir contre notre pays. Sur ce point, l'article 16 aurait permis au Président de la République de prendre toutes les mesures nécessaires dans les jours qui suivent afin d'assurer la sécurité du territoire et avant un débat parlementaire qui se serait tenu dans une urgence toujours réelle mais moins oppressante.
 
J'espère que le débat parlementaire qui s'annonce se fera sous le signe de la responsabilité et non des prises de position politiciennes dans le seul but d'exister un peu plus lors des élections régionales ou de préparer 2017. Les Français, parmi lesquels les Réunionnais, veulent avant tout que les responsables politiques traitent efficacement ce fléau du terrorisme qui arrive sur notre sol. J'espère d'ailleurs que les individus identifiés comme potentiellement dangereux à La Réunion seront surveillés aussi sérieusement que n'importe quel suspect vivant en métropole ou plus généralement en Europe.
 
Si nous sommes en guerre, notre armée est multiforme: police, service de renseignement, magistrats et militaires. Nous avons le devoir de leur donner les moyens de leur action afin de protéger au mieux la population dans le cadre de l'Etat de droit. L'annonce d'un renforcement des effectifs de police et de la justice est à saluer, c'est une décision nécessaire. Il en est de même pour le renforcement des moyens des magistrats travaillant sur les affaires de terrorisme.
 
Si certains en doutaient encore, nous devons réaliser que ces barbares sont une vraie menace pour notre sécurité et que tous les moyens doivent être mis en œuvre pour les anéantir. 

Thierry ROBERT



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 19/11/2015 07:26
Il y aurait aussi des barbares qui bombardent la Syrie illégalement. Sans résolutions de l'ONU, sans l'appel à l'aide du président en exercice. Il y aurait donc violation des lois internationales comme cela se passe en Palestine. Et nous parle des droits de l'homme... lesquelles? Kèl zonm?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue