sak ifé nout jordu ék nout demin

TAK, un capitaine d'un âge certain d’un bateau qui nous mène à la dérive


Politique
Jeudi 12 Mars 2015

Je suis un Réunionnais, un Tamponnais qui aime son île, sa ville, ses pitons, ses champs et prairies et ses cascades.
Ce que j'aime aussi par-dessus tout, comme la plupart des Réunionnais, c'est le football - voir des jeunes taper dans le ballon, la solidarité, l'esprit d'équipe - et la politique.


TAK, un capitaine d'un âge certain d’un bateau qui nous mène à la dérive
J'aime et je m'intéresse à la politique car je suis un Français départementaliste, républicain convaincu, un citoyen qui contribue à renforcer la démocratie de notre pays et de notre commune.
Je ne suis plus tout jeune et je m'interroge sur les ambitions et intérêts qui animent nos politiciens réunionnais.
Je constate souvent les mêmes poncifs qui reviennent dans les allégations politiques. Peut-être parce que ce sont toujours les mêmes que nous voyons tergiverser sur l’échiquier politique de la Réunion.

Prenons exemple sur ma commune, Le Tampon. Monsieur André Thien-Ah-Koon a incontestablement œuvré pour sa commune. Néanmoins, je trouve dommage que Papa Tak ne se résigne pas à laisser la place aux jeunes. Pense-t-il que nos jeunes ne sont pas intelligents pour assurer l'avenir de notre île ? C'est pourtant eux que le système écrase et c'est certainement eux-mêmes qui ont des solutions et des perspectives de développement pour La Réunion.

Beaucoup de politiques parlent de renouvellement de la classe politique pour mettre nos jeunes en valeur, mais rien dans les faits !
TAK s'endort sur la commune du Tampon.
Vous n'êtes plus très jeune Monsieur André Thien-Ah-Koon. Vous devriez admettre que face à ces contextes moroses, la mondialisation qui accélère tous les processus, nous manquons un peu de dynamisme, de recul afin d'actionner tous les leviers nécessaires pour le développement de notre commune, de la Réunion.
Vous manquez fréquemment de discernement. Face aux défis politiques, économiques, techniques et sociaux qui régissent notre quotidien, vous apportez des réponses abracadabrantes et quelques fois incohérentes !
Vous faîtes aujourd'hui de votre commune une zone sclérosée.
Ayez la sagesse de vous retirer et de laisser les commandes à une jeunesse farcie d'idées et de propositions innovantes pour le devenir de notre ville fleurie.

Nous vous devons beaucoup de respect pour tout ce que vous avez déjà entrepris pour la commune du Tampon. Mais force est de constater que vous n'avez plus de force pour piloter une telle machine municipale. Vous êtes à côté de la plaque quand vous mettez en place une politique municipale par exemple dans la gestion des déchets où vous reprenez vos vieilles méthodes des années 1970 où vous voulez acheter un terrain pour déposer des ordures dessus ! Aujourd’hui ce n’est plus tolérable Monsieur le maire ce genre de comportement. Il est nécessaire de mener une vraie politique environnementale écologique. Et même votre politique de management à la mairie du Tampon et à la Communauté d’Agglomération du Sud est franchement paternaliste voire autoritaire. Les syndicats dénoncent régulièrement votre autoritarisme envers les agents de la Collectivité. Idem, pour votre politique sportive et associative, vous avez liquidé notre club mythique et multi couronné de La Tamponnaise, l’USST. Les amateurs du ballon rond, les familles, les jeunes vous en veulent terriblement d’avoir cassé, par rancœur personnelle, notre vitrine footballistique et notre outil sportif de masse.
Il est l‘heure pour vous de vous retirer de la vie politique Monsieur Thien-Ah-Koon. Mais non, vous vous présentez encore aux élections départementales alors que vous venez juste de démissionner du conseil général il y a peine un an quand vous avez repris à l’arraché la mairie du Tampon. Tout cela pour éviter à votre poulain Jacquet Hoarau, une défaite cuisante comme il a connu en 2004 ! C’est un manque de respect vis-à-vis des électeurs tamponnais.
 
Ne persistez pas à faire de la politique au ras des pâquerettes parce que votre vieil âge vous écrase !

Gaulliste du Tampon

Jean-Noël Payet



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Un démocrate le 12/03/2015 23:05
Je me sentirai beaucoup mieux lorsqu'il sortira définitivement de notre paysage politique, beaucoup de tamponnais s'en mordent les doigts! ces élections départementales doivent permettre aux tamponnais de reprendre en main leur destin.

2.Posté par Alain posture le 13/03/2015 08:12
On a les élus qu'on mérite .....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue