inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

St-Louis : Cyrille Hamilcaro propose une structure unique pour gérer les projets de recrutement

Jeudi 21 Février 2013

"A Monsieur Claude Hoarau, maire de Saint-Louis. Dans plusieurs réunions organisées suite aux manifestations de Saint-Louisiens réclamant un emploi, vous avez engagé la commune en promettant à chaque fois des emplois (entre 20 et 30) pour différents quartiers (Bois de Nèfles Cocos selon vos déclarations, Palissade, Bellevue et le Gol)".



St-Louis : Cyrille Hamilcaro propose une structure unique pour gérer les projets de recrutement
"Selon quelques participants à ces manifestations, vous (par le biais parfois de vos représentants) avez dit pouvoir répondre aux demandes d'emplois par le recrutement en Emploi Avenir, CAE, CUI et même des Contrat à durée déterminé (CDD) de droit commun.

Pourtant, vous savez pertinemment que la préfecture s'opposera à des recrutements massifs, comme elle l'a fait en saisissant en décembre 2012 le Tribunal Aadministratif de Saint-Denis qui a ensuite suspendu en janvier 2013 des dizaines de contrats.

Cette manière de faire est dangereuse à plus d'un titre :

- vous mettez la situation financière de la collectivité, donc le porte-feuille des contribuables, en péril imminent alors que la situation est grave,
- vous ne faites que donner l'espoir aux habitants d'autres quartiers, qui auront l'envie de procéder aux mêmes revendications selon les mêmes méthodes,
- vous ne résolvez pas la crise qui couve, vous la gérez au coup par coup sans perspectives ni prospectives, et en parfait décalage avec la réalité.

Pour sortir de cette logique infernale, je vous propose :

- de solliciter l'Etat afin que la moitié (2/3) des Emplois d'Avenir et des CAE/CUI soient basculés vers le secteur marchand, à charge pour l'entreprise de solliciter une participation du résiduel aux collectivités locales (Communes, EPCI, Région et Département),

- de solliciter la Région et le Département afin que ces collectivités participent, avec la commune, au résiduel des emplois d'avenir, mais uniquement en direction des associations et autres fondations d'utilités publiques,

- de favoriser la création d'un groupement d'employeurs avec toutes les associations de la ville, structure unique qui portera ensuite les projets de recrutement des demandeurs d'emplois dans le secteur social et de l'environnement".

Ancien maire de St-Louis, conseiller général et municipal




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires