sak ifé nout jordu ék nout demin

Serge Camatchy : "Je ferai une campagne de vérité"


Invité(e)
Mercredi 6 Novembre 2013

Le président d'Emergence Réunion lance officiellement sa campagne ce soir à Saint-André. Une grand première en présence de Didier Robert. Serge Camatchy s'attend à vivre des émotions particulières. Entretien.


Vous lancez votre campagne officielle, qu'est-ce que ça signifie pour vous ?
Ce sera un acte fort de mon engagement en politique. Depuis que j'ai quitté la mairie en 2008, je n'ai pas quitté le terrain, je n'ai pas oublié la population de Saint-André. J'ai toujours été présent. Cette déclaration que je ferai aujourd'hui, c'est uniquement pour ma ville et les Saint-Andréens.

Quelle signification donnez-vous à cette suite ?
Ma candidature n'est pas contre telle ou telle personne. Cette candidature en tant que tête de liste, c'est un moment fort de ma vie politique. J'ai créé Emergence Réunion, c'est d'abord pour travailler avec tous ceux qui vouleut apporter leur pierre à l'édifice. Et lorsque je regarde Saint-André, je me dis qu'il y  énormément de choses à faire, parce que notre système ne répond plus aux attentes de la population.

C'est une première, vous allez être tête de liste, qu'est-ce que ça fait ?
C'est de le faire dans cette ville qui m'a vu grandir, cette ville qui m'a tout donné. Je veux redonner à cette ville tout ce qu'elle m'a apporté.

Quelles seront les actions fortes de votre campagne ?
Ma campagne sera une campagne de vérité. Nous ne pouvons plus mentir à la population. Nous ne pouvons plus faire rêver la population. La situation se complique de plus en plus. Nous avons des jeunes compétents et diplômés, qu'est-ce qu'on leur offre, pas grand-chose. Nous devons nous appuyer sur nos atouts à La Réunion.

Sur saint-André, quels sont les éléments sur lesquels il faudra travailler rapidement ?
La réponse sur la vidéo...





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Vérité / MENSONGE le 06/11/2013 10:07
Dire nous , ( englobe M Camatchy et les autres politiciens) , ne pouvons plus mentir à la population veut dire que pendant 30 ans au pouvoir, M Camatchy a menti à la population .
Seulement aujourd'hui, M Camatchy, que vous osez avouer avoir menti à la population.
Non ,M Camatchy, il existe encore des honnêtes gens sur cette Terre qui ont fait de la politique sans multiplier par 2,3 ou 10 leur patrimoine .

2.Posté par dartagnan974 le 06/11/2013 10:33 (depuis mobile)
Que devons nous comprendre.? Que pendant le temps ou il a ete le premler adjoint.de jpv, il a menti a la population! C est pas serieux , serge, fais attention a ce que tu dis! L epoque actuelle n est donc plus au mensonge et aux promesses fallacieuse

3.Posté par carine le 06/11/2013 13:24
Après fruteau qui lave plus blanc que blanc. Voilà ce gros menteur qui vient dire des vérités. Après s'être foutu de la gueule des gens pendant 30 ans, il veut dire la vérité. La vérité sur quoi? Son patrimoine? Les bobards qu'il a raconté aux employés? Son pact de 2008 avec Fruteau? Ou encore leur rencontre après les régionales? Et peut-être leur amitié grandissante en vue de 2014?

4.Posté par créole le 06/11/2013 13:31
" Nous ne pouvons plus mentir à la population. "
Moi aussi , comme les post1 et 2, je suis interpellé par cette phrase. Cela montre le niveau de celui qui l'a prononcée.Il ne se rend même pas compte du sens et de la portée d'une telle phrase. Bien , la vérité va donc éclater au grand jour. Que va-t-il avouer?
A part cela, tout son discours n'est fait que de phrases convenues, de généralités,bref rien n'émerge.Sait-il seulement le sens profond du mot "émergence"?

5.Posté par Baswa le 06/11/2013 15:16
Serz ou pé pi manti ala popilasyon? Alorss di anou koman ban zélus y zère les finances et les budgets, (entre autres), alloués aux handicapés et des associations qui les représentent.
Kan ou vé prand lo pouwoir, nana boulés ki trèn ziska out retraite.

6.Posté par st andréen le 07/11/2013 10:07
faut que MR Robert comprend qu'en critiquant la gestion de Mr Virapoullé c'est a Mr Camatchy meme qu'il nuit, car les st andréens i coné tres bien que té li té hache té coupe!!!alors avant faire zot grand discours bat 7 fois zot langue dann zot bouche , si Camatchy l été un simple conseillé moins noré compris mais il etait 1er Adjoint et géré la commune car mr Virapoullé etait absent en tant que senateur, zot parole i retourne contre zot meme,

7.Posté par SOUFFRANCES DES EMPLOYES COMMUNAUX le 08/11/2013 07:36
LA VERITE DOIT PORTER SUR CETTE QUESTION : ET QUI S'INTERESSENT DE NOS SOUFFRANCES ?

Le 350e anniversaire c'est l'occasion de nous rappeler que Notre Réunion est née dans la souffrance avec les esclaves.
350 ans après, l'esclavage n'est toujours pas aboli dans la pratique. Les élus (exécutifs) et les dirigeants( DGS...) et leur sbir exerce toujours et toujours avec plus d'intensité leur maltraitance à notre égard.

Qui les dénoncent ?

il n'y a pas que les dérives des comptes de campagne ! qui ne sont qu'un des aspects financiers.

L'HUMAIN Messieurs les Elus, l'HUMAIN EN PRIORITE DE CHACUNE DE VOTRE ACTION !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger