sak ifé nout jordu ék nout demin

Sénatoriales : Le Centre a l'opportunité d'affirmer son identité


Politique
Lundi 11 Avril 2011

Dimanche soir à l'hôtel Bellepierre de Saint-Denis, la sénatrice Anne-Marie Payet a réuni autour de Michel Mercier, ministre de la Justice, Nassimah Dindar, Michel Lagourgue, Thierry Robert, Bachil Valy et André Thien-Ah-Koon. Michel Dennemont n'a pu être prèsent "à cause d'un empêchement".


Sénatoriales : Le Centre a l'opportunité d'affirmer son identité
Les consultations ont débuté. Les potentiels candidats aux sénatoriales de septembre jaugent le terrain. "Nous n'avons pas parlé élections au Sénat, dimanche soir", a précisé l'un des convives de l'hôtel Bellepierre. "Le ministre de la Justice a voulu rencontré les centristes du Conseil général". Parfois, le hasard fait bien les choses.

Quoi qu'il en soit depuis la confirmation de la majorité "arc-en-ciel" du Conseil général, et de Nassimah Dindar à sa présidence, le Centre a pris plus de forme. Le Centre veut désormais s'affirmer. En théorie et seulement en théorie, la candidature de Michel Dennemont aux Sénatoriales pourrait conforter cette volonté d'une identité forte.

Toutefois en politique, la théorie est une chose, et la réalité en est une autre, et ce pour de multiples raisons. Il y a d'abord la sensibilité plutôt les sensibilités des "Modérés". Il y a ceux qui penchent à Droite et il y a ceux qui ont le cœur à Gauche. Et puis il y a ceux qui ont un porte-monnaie à la place du cœur, que ce cœur bat pour la Gauche ou la Droite.

“Les Modérés ne peuvent compter que sur une centaine de grands électeurs pour cette élection. Il faut en moyenne 240 voix pour être élu sénateur". Alors avec quel parti les centristes peuvent-ils faire alliance ? Si le PS veut compter ses suffrages, le PCR aurait préféré une liste d'union PCR - PS - Modérés. Une alliance PCR - Modérés assure malgré tout un siège de sénateur à un candidat centriste, en l'occurrence Michel Dennemont.

Mais est-ce vraiment le souhait tous les "Modérés", quitte à laisser passer une belle opportunité d'affirmer l'identité du Centre ?

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Personne le 13/04/2011 06:54
Mon dieu... Michel Dennemont Sénateur...
On aura tout vu...
Tous ceux qui savent doivent maintenant parler, ça devient "lamentablement comique" !!!

2.Posté par J'hallucine le 13/04/2011 13:08
lamentablement dramatique... après Nassimah réélue malgré toute la casse sociale qu'elle a orchestrée avec Michel Dennemont justement... oussa la Réunion i sava ? pauvre de nous...

3.Posté par Alex M le 14/04/2011 05:45
Moi je pense que Dennemont ferait un excellent sénateur je dis moi !

4.Posté par michel le 14/04/2011 09:42
qui d'autre que Michel dennemont cet homme tellement intègre avec un parcours hors norme en politique pas une mise en examen en 24 ans de mandat si tous les hommes politiques pouvaient etre comme monsieur Michel dennemont je pense que la réunion serait sur le droit chemin !

5.Posté par Personne le 14/04/2011 11:58
Un autre Michel pourrait nous en apprendre beaucoup s'il se met à parler.
Attendez et vous verrez, on ne peut pas toujours payer pour les autres !!
N'est-ce pas Michel ? L'autre... SI visse on saura...
A la bonne heure !!
A bonux qui lave plus blanc que blanc...

6.Posté par flore le 15/04/2011 08:53
Oui, M. Dennemont est un excellent candidat, un parcours sans faute, BRAVO Monsieur et je vous le souhaite de tout coeur ce nouveau mandat

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter