inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Sandra Sinimalé : "Le retour à la semaine de cinq jours, plus un dogme de Gauche, qu'une nécessité pour les primaires"

Mardi 22 Mai 2012



Sandra Sinimalé : "Le retour à la semaine de cinq jours, plus un dogme de Gauche, qu'une nécessité pour les primaires"
"J'ai appris que le tout nouveau ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, envisage un retour à cinq jours d'école par semaine, en primaire.

Cette mesure prise sans consultation et tout de suite modérée par le Premier ministre, montre la précipitation et l'amateurisme du nouveau ministre de l'Education nationale. C'est inquiétant pour la suite de son mandat.

Le passage de la semaine de cinq jours à celle que quatre jours, n'a pas eu les effets néfastes annoncés.

Les enfants se sont vite adaptés à ce rythme scolaire, parce qu'il est vrai qu'il y a derrière deux jours de repos.

Les parents qui ne travaillent pas le week-end, peuvent profiter de ces deux jours avec leurs enfants. En famille.

Et pour les enseignants qui ont des enfants à faire garder, la semaine de quatre jours, était une aubaine, car la garde des enfants le samedi, n'est plus un souci.

Alors pourquoi vouloir casser un dispositif qui satisfait le plus grand nombre ?"

Candidate aux Législatives dans la deuxième circonscription




Les commentaires

1.Posté par Guillaume le 22/05/2012 07:49
2 vérités :
- la semaine de 4 jours est une bonne chose
- le nombre global de jours scolarisés par an est insuffisant

une seule solution diminué les vacances , mais là curieusement les enseignants ne sont pas d'accord !!

2.Posté par maman le 22/05/2012 21:28
le plus grand nombre ? vous sortez ça d'ou Madame ? mon fils n'en peut plus de la semaine de 4 jours (il a 7 ans), elle n'est pas adaptée à son rythme surtout ici avec cette chaleur... pas besoin d'avoir fait l'ENA pour s'en rendre compte, juste d'être une mère à l'écoute de son enfant.
Maintenant, je parle pour mon fils, pas pour moi, mes arrangements financiers, mes week ends etc....
c'est fout comme dans ce débat, on parle peu du bien être de l'enfant, mais beaucoup de celui des parents, des enseignants.... encore une amatrice qui se fout de la charité.

3.Posté par bouboul974 le 23/05/2012 06:57
opposé pour opposer c'est un peu court Mme SINIMALÉ faut-il croire n' a pas d'enfant ; comment explique t-elle le nombre d'information que doit enregistré les enfants en un temps court comment peut -elle expliquer les retards constater à la rentrée en 6ème bien sur Madame SINIMALÉ n'a rien à cirer

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires