sak ifé nout jordu ék nout demin

Sainte-Suzanne : volailles noires dans mon baro


Édito
Jeudi 26 Septembre 2013

Ce matin (ndlr : hier) devant mon «baro» dans de grands vannes remplis de fruits et de citrons trônaient fièrement deux magnifiques volailles noires... sans têtes.


Tous les jours je constate les grandes misères qui règnent en maître sur ce territoire si mal géré. 
 
Certaines familles seraient sûrement heureuses d'avoir ces volailles dans leurs assiettes. 
 
Ceux qui ont posé cela devant mon portail ne se rendent pas compte du gaspillage qu'ils font.
 
Deux belles volailles noires, qui auraient tant fait plaisir à bon nombre de familles.
 
Je remercie ceux qui en mettant leurs simagris devant mon «baro», m'ont fait penser à mettre en place des actions contre cette politique du "cochon-vole" pratiquée pour tenter de gagner la mairie. 
 
Plus sérieusement, ces rites de villageois d'hier font démarrer bien bas cette campagne municipale. 
 
Après le lapin congelé, les poulets grillés, voici que Sainte-Suzanne se donne en spectacle avec le « volaille-baro ». 
 
"En tout cas un volaille qui vole pas bien haut !"
 
Les chiens du quartier se sont repus dans la poche de mes détracteurs.  
 
A l'heure des satellites, de l'internet et du téléphone portable, certains se complaisent encore  à  tenter d'endormir  une  frange de la population dans la détresse.
 
Réunionnais Debout et Libres, faisons  ensemble reculer l'ignorance.

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Camarade le 26/09/2013 19:59
Ils ont vraiment leur ki à gratter !!!
C du momo tout cracher!

2.Posté par La mer ek citron le 26/09/2013 21:51
Kriké-Kraké, fé pété ....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit