sak ifé nout jordu ék nout demin

Saint-Denis : René-Paul Victoria n'a plus le choix, il doit partir sans Nassimah Dindar


Édito
Lundi 4 Novembre 2013

Ni Michel Fontaine, ni Didier Robert n'a réussi à convaincre Nassimah Dindar d'être tête de liste, même si ce n'était pas celle de l'union. La présidente de l'UDI l'avait dit et répété, "je serai candidate que sur une liste d'union". La discussion entre elle et René-Paul Victoria (UMP) semble même rompue. L'un attend un coup de fil de l'autre. L'autre attend un coup de fil de l'un. L'ex-maire de Saint-Denis devrait annoncer sa candidature dans les prochains jours. Sans doute sans Nassimah Dindar.


Michel Fontaine, président de l'UMP, est le référent de Jean Simonetti en matière d'investiture du parti, pour les Municipales 2014. C'est lui qui adoube les candidats à La Réunion. A Saint-Denis, son choix, depuis les Législatives 2012, s'est portée sur Nassimah Dindar. Le responsable de la Fédération locale de l'UMP, a motivé sa décision : "la mieux placée pour faire gagner la Droite à Saint-Denis". D'autant que l'UMP nationale veut récupérer la première ville d'Outre-mer.

Si les relations entre la présidente du Conseil général et le secrétaire national de l'UMP, ont évolué après la rupture de 2008, le contexte politique de Saint-Denis demeure un obstacle réel à une entente solide et efficace. Il y a d'abord Ibrahim Dindar, peu favorable à ce partenariat : "Si j'étais Nassimah Dindar, je resterais à la maison". Remarquer s'il avait été Nassimah Dindar, il aurait été obligé de s'épiler plus souvent.

Il y a aussi cet accord que signé avant les Législatives 2012 entre Nassimah Dindar et Michel Lagourgue. Le document précise que si la présidente du Conseil général n'est pas candidate aux Municipales 2014, elle soutiendra l'avocat qui a retiré sa candidature en 2012, et a accepté d'être le suppléant de la conseillère générale de La Source. Michel Lagourgue qui a reçu l'investiture officielle de l'UDI, ne désespère pas de voir, la présidente de l'UDI locale, lui apporter son soutien pour le scrutin de mars 2014.

Il y a enfin une troisième inconnue : les stratégies des uns et des autres pour les Cantonales et les Régionales 2015. Car c'est une certitude : gagner Saint-Denis confère une place de choix dans le jeu des Cantonales et des Régionales 2015. Et aussi au sein de la Droite...





      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Saint Denis D''''''''''''''''Abord ! le 04/11/2013 05:19
Jean Simonetti UMP , la goyave de FRANCE comme si le Réunionnais la vé besoin d'un comic pour connaître qui sera maire à ST Denis !
Le Réunionnais est libre , nous sommes libres de voter pour qui l'on veut . PARIS i décide rien !
La page UMPS doit être tournée , place à de nouveaux candidats , un nouveau maire à ST Denis

2.Posté par Jako le 04/11/2013 05:54
Nassimah n'a aucun intérêt à être devant… Ce n'est pas sa technique ! Négocier avec un petit groupe est plus dans sa façon de faire. Négocier avec la foule est épuisant.

René Paul, tu ne peux pas te retenir, tu y as goutté et tu y seras… A l'approche de la saison des élections une frénésie s'empare de tous les "grokér" que comporte le peuple républicain Français et les fais s'agiter jusqu'à aller féconder le fauteuil convoité…

Alé RonéPol, kontinié fé rir a nou…

3.Posté par zouzou le 04/11/2013 07:22
Mr René-Paul Victoria SVP arête jouet gros cœur, vous savez très bien de la population de St Denis aspire a un renouvellement d'hommes et femmes politique.
La seule possibilité pour que St Denis change de visage et retrouve sa quiétude c'est la candidature de Mr Michel LAGOURGUE une équipe nouvelle plein l’espoir pour St Denis.
Mr René-Paul Victoria il y aura d'autres échéances en 2014 et 2015 voir même les sénatoriales, la vous sortirez grandi comme homme politique.

4.Posté par srephane le 06/11/2013 16:38
allé RENE PAUL ou coné la population saint denis i compte su ou et ainsi les employés communaux, largue pas nous et nous marche ensamb!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit