sak ifé nout jordu ék nout demin

Rendez-vous réussi


Politique
Lundi 23 Décembre 2013

Malgré un embouteillage qui a dû en refroidir plus d'un et une météo humide qui n'a pas facilité les choses, ils étaient tous là.
Ils étaient là pour accompagner le Président de la Région Réunion dans ce moment historique du lancement physique du chantier de la Nouvelle Route du Littoral.


Sur quelques extraits de son discours, des images de ceux qui avaient fait le déplacement…

Retrouvez le discours intégral ici.

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jako le 23/12/2013 07:53
Qui a dit que Didier Robert était seul ?
On peut décompter ceux qui n'étaient pas là et donc contre le développement de La Réunion !

2.Posté par Jean-Yves Ananelivoua de Sainte-Thérèse le 23/12/2013 10:57
Un discours creux du Président de Région qui montre bien qu'il est au bord du précipice et qu'il n'est à la hauteur des grands défis que notre peuple réunionnais doit relever.

C'est pourquoi, devant la gravité de la situation et devant l'urgence de la recherche de solutions, nous devons exorciser nos peur d'être "...tro kaniki, tro vilin, tro fay, tro goyav atèr...". A la place, mettre en oeuvre notre capacité à être les acteurs du développement de notre pays, l'île de la Réunion, et les artisans d'une société qui respecte notre pays, l'île de la Réunion, sa population, sa culture multiraciale et multiethnique. Notre pays est une île avec des hommes etr des femmes qui vivent et qui meurent en réunionnais, qui parlent en réunionnais, na pwin persone pou vol anou sa, é nout dévelopman li doi pran son rasine ladan minm !

3.Posté par AIGLE BLANC974 le 24/12/2013 15:57
Au vu du gigantesque chantier qui s'annonce, la foule présente était surtout composée d'élus et de personnels communaux...C'est dire que l'ADHESION A LA NOUVELLE ROUTE DU LITTORAL EST LOIN D'AVOIR LA MAJORITE DES REUNIONNAI(SES) !!! Comme d'habitude on a ignoré le peuple, qui aurait dû être consulté par REFERENDUM. Mais peu importe aux décideurs qui s'abritent derrière leur "LEGITIMITE DEMOCRATIQUE" refoulant les contestations, fussent-elles de bon sens et surtout bien moins coûteuses.....
N'oublions pas que notre qualité de vie dépend aussi de nous...En Mars , Votons pour les candidat(es) qui défendront notre île dans notre intérêt et non le leur !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >