sak ifé nout jordu ék nout demin

Régionales 2015 : N. Dindar à D. Robert, "au premier tour, la bonne stratégie à Droite, c'est deux listes"


Édito
Mercredi 25 Septembre 2013

Didier Robert est face à un dilemme. Si la Droite est forte à l'issue des Municipales, il aura du mal à imposer sa liste d'union nécessaire pour conserver sa majorité régionale et la présidence de la pyramide inversée. Mais si la Droite ne gagne pas Saint-Denis, Saint-André et le Tampon, il en portera une part de responsabilité importante dans un éventuel échec de son camp politique. Quel que soit le scénario, Nassimah Dindar, elle, aura l'appui d'un "grand Centre" (Centre droit et Centre).


Régionales 2015 : N. Dindar à D. Robert, "au premier tour, la bonne stratégie à Droite, c'est deux listes"
Si les résultats des Municipales 2014 préfigurent des Régionales 2015, ceux-ci n'auront pas les mêmes incidences qu'il s'agit de Didier Robert ou de Nassimah Dindar. Le président de la Région en exercice lui, devra défendre un bilan. La présidente du Conseil général aura, elle, à présenter un projet. Et en terme de communication, la politique sociale de Nassimah Dindar est plus "visible ou concrète" pour les publics bénéficiaires, que les mesures régionales de Didier Robert le plus souvent à destination du monde économique.

Les deux protagonistes n'incarnent pas non plus les mêmes valeurs à Droite. Didier Robert, proche de l'UMP et de certains élus de Gauche (surtout du Progrès), a surtout l'image du renouvellement et du rajeunissement de la classe politique. Et aussi de son échec partiel. Nassimah Dindar, elle, dans le cadre de sa majorité départementale et de manière plus exposée, a un partenariat avec le PS et le PCR. Comment pourrait évoluer ces relations jusqu'aux Régionales 2015 ?

La réponse est liée d'une part à la capacité des ténors de la Droite à s'entendre et à construire une union franche, honnête et sincère, et d'autre part, avoir une stratégie simple et efficace pour les Régionales 2015, c'est-à-dire de constituer une liste unique. Sur ce point, Didier Robert et Nassimah Dindar n'ont pas la même opinion. Le président de Région est pour une seule liste. C'est dans son intérêt. Car, il n'est plus dans la configuration de 2010. Il a perdu de sa notoriété. Et de sa popularité. La politique régionale est loin de faire l'unanimité, avec en filigrane une route du Littoral qui divise les Réunionnais.

Nassimah Dindar, elle, a déjà dit à Didier Robert, "au premier tour la bonne stratégie, c'est d'avoir deux listes". L'une sans doute conduite par Didier Robert, et l'autre, par elle-même. Si ce scénario se réalise, le patron d'Objectif Réunion s'appuiera sur son parti et sur la partie Objectif Réunion de l'UDI, alors que Nassimah Dindar pourra compter sur les "Modéré", le Modem (Thierry Robert), l'UDI (Droite sociale) et sans doute Jean-Paul Virapoullé.

Celui ou celle qui arrivera en tête deviendra sans aucun doute le patron de la Droite. Les résultats des Municipales 2014 à Saint-Denis devraient même apporter les premiers éléments de réponse...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par R I P O S T E le 25/09/2013 05:23
Nassimah est elle réellement à Droite ?

Nassimah MJL et " défendeuse " de la koz de femmes battues

Nassimah UCL

Nassimah RPR

Nassimah UMP

Nassimah bleu rouge rose

Nassimah MoDem

Nassimah DS

Nassimah udi

Nassimah ex future candidate aux municipales 2014

Nassimah , mi èm zot toute !!!

2.Posté par Jako le 25/09/2013 07:36
De toutes façons, quand Nassimah dit quelque chose, tout le monde qui l'a déjà côtoyée sait qu'elle ne le fera pas… Ou n'en fera qu'à sa tête le moment venu.

Alors que Didier Robert sait très bien que pour gagner il ne peut compter que sur elle…

C'est aussi pour cela qu'un certain JPV est en embuscade derrière Nassimah, il a perdu un mandat de sénateur au profit de qui déjà !

Tout cela montre bien que le Réunionnais est tout juste bon à être le faire-valoir de ces gens…
Il faut les empêcher d’atteindre leurs objectifs d'ambition personnelle.

Bayoune a déjà proposé de ne plus aller voter… N'est-ce pas là un début de solution…

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit