sak ifé nout jordu ék nout demin

Région - Département, c'est déjà l'assemblée territoriale


Politique
Mardi 8 Mars 2011

Cette fois, ça y est ! La campagne des cantonales est bien lancée. Chacun va désormais mieux marquer son camp politique et sa position surtout par rapport au gouvernement. La gauche locale veut avant tout marquer sa différence.


Région - Département, c'est déjà l'assemblée territoriale
La gauche peut-elle réussir en 2011 au Conseil général, la stratégie appliquée en 2004 lors des Régionales : attaquer à tout-va, tout ce qui défend le gouvernement de droite ?

Hier au cours de la Commission permanente de la Région Réunion, Nadia Ramassamy et Didier Robert, sur le dossier des aides exceptionnelles aux étudiants,  ont montré aux élus de l'Alliance qu'ils ont aussi le cœur à gauche.

De leur côté, les conseillers régionaux de l'Alliance ont demandé de la transparence et le respect des règles normales dans l'attribution des aides exceptionnelles aux étudiants. A raison. Et cela a suffi à pourrir une ambiance déjà tendue par l'enjeu des cantonales.

L'objectif premier aujourd'hui est d'occuper le terrain et surtout l'espace médiatique. Les présidents Didier Robert et Nassimah Dindar n'ont jamais autant visité les chantiers et les communes. Et cela se passe au pas de charge.

Il y a aussi le souci d'agir sur tous les fronts, quitte à sortir de son champ de compétence. En effet, la Région n'a cessé de multiplier les aides aux communes depuis l'année dernière. Le Conseil régional veut montrer qu'il va au delà du Contrat de coopération communale (CCC) du Département.

Le Conseil général veut sa part dans la relance économique. "Le dispositif "amélioration de l'habitat" a été reconduit en 2011 avec une réduction des délais de traitement des dossiers".

Les deux collectivités locales sont très présentes sur le terrain associatif et culturel. Il y a aussi le renouvellement et le soutien aux chantier verts… Chacune essaye de montrer qu'elle est plus performante que l'autre, un peu comme s'il y avait deux assemblées territoriales à La Réunion…

Si c'est le cas, c'est sûr, il y a une de trop !

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par collectif"oubli pa nou" le 09/03/2011 08:06
Les animateurs du collectif"oubli pa nou" , collectif fort de 14 Présidentes, Présidents d'associations Réunionnaises en Métropole, et de compatriotes en individuel, invitent Madame La Présidente Nassimah DINDAR et le Président de la REGION Didier ROBERT à nous rencontrer. Depuis deux mois nous avons invité tout compatriote à nous faire parvenir des propositions pour nos Réunionnaises, Réunionnais ici en Métropole. Nous avons recueilli de nombreuses propositions y compris de Réunionnaises à la Réunion.
Notre programme devait être diffusé avec le concours de la presse écrite. Nous n'avons pas pu le faire.Pas de notre fait. Mais nos propositions sont là. Elles sont le reflets de la vie de tous les jours . Nos propositions touchent les domaines suivants: les femmes, les grandes personnes, les jeunes et la mobilité, le soutien humain pour celles et ceux qui rencontrent des difficultés, l'appui aux initiatives économiques et culturelles.
Madame la Présidente du Conseil Général sait tout ceci. Nos propositions ont été élaborées lors de la rencontre de 2005 à LOGNES sous la Présidence de Madame La Ministre de l'Outre Mer. Ces travaux ont été reconnus comme d'une qualité exceptionnelle et responsable. Déclaration commune de Madame GIRARDIN, Ministre , de Madame DINDAR Présidente du Conseil Général et de Madame HOAREAU, Présidente du CNARM. A l"unanimité. Nous avons voulu les réactualiser et demander l'avis de celles et de ceux qui ont fait un si beau travail.
Nous sommes disposées, disposés, à nous rendre dans notre Ile pour en débattre...mais voyage payé comme pour elle , pour lui,quand ils viennent en Métropole.
Nous sommes 236 000 femmes, enfants et hommes. Nous pourrions lors de cette rencontre faire connaître à nos élues, élus et aussi à toutes ,à tous nos compatriotes; Qui sommes -nous? J'ai fait une étude sociologique sur cette communauté Réunionnaise en Métropole.J'ai été.aidé par deux chercheurs de l' INED et de l' INSEE Combien? Niveau scolaire? Quel métier? Situation humaine des femmes. Nombre de chômeurs....mais cachez-moi ce que je ne veux surtout pas voir...mais voilà l'étude est là, bien là....elle sera publiée.
Comme porte parole de ce collectif je saurai être disponible pour me rendre à une rencontre -débat ...devant tout un chacun..c'est plus transparent.
Je vous communique mon adresse électronique :aimetecher974@gmail.com.
"Oubli pa nou " est le nom de notre collectif. Son nom prend toute sa valeur dans cette campagne cantonale : pas une seule proposition de la part de toutes les candidates, les cadidats! ! ! Pourtant savez-vous quel est le motant du budget pour nous les oubliées, oubliés. Demandez aux sortantes, sortants...vous serez surprise, surpris.

Nous, nous restons fidèles à notre dévouement Réunionnais.

Aimé TECHER
porte parole "oubli pa nou"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Janvier 2020 - 11:52 Saint-Pierre à vélo avec ANDA