sak ifé nout jordu ék nout demin

Rahiba Dubois (EELV) : "Il faut suivre la ligne du parti, aux Sénatoriales"


Invité(e)
Lundi 5 Septembre 2011

Comment certains élus, adhérents et sympathisants d'Europe Ecologie Les Verts voient la possible présence d'Alain Armand sur la liste d'Europe Ecologie, aux Sénatoriales ? Certains sont sceptiques, d'autres s'étonnent, il y a ceux qui n'y croient pas, et puis il y a ceux qui se tordent de rire devant les contorsions de Jean Erpeldinger.


Rahiba Dubois (EELV) : "Il faut suivre la ligne du parti, aux Sénatoriales"
Précision importante : à aucun moment nous ne l'avons appelé pour savoir ce qu'il pense de "cette idée farfelue de mettre Alain Armand" sur la liste d'Europe Ecologie Les Verts pour les Sénatoriales du 25 septembre. "Ce n'est pas la peine de l'appeler, Jean nous a déjà dit qu'il était hors de question qu'Alain Armand soit sur la liste d'Europe Ecologie".

"Ceci étant, il est pour une ouverture sur la liste". "Avec qui ?" "Peut-être Alain Armand !" "Mais… Jean a dit : pas Alain Armand !" "Ecoutez, Jean a dit : pas d'ouverture avec Alain Armand. Et s'il y a une ouverture pourquoi pas Alain Armand. C'est pas compliqué non ! Et puis arrêtez de nous embêter, nous sommes des écologistes, pas des politiques !"

Notre interlocuteur ayant raccroché vert de rage, nous avons appelé Rahiba Dubois, "la pestiférée des Régionales 2010" (c'est celle qui est à gauche sur la photo, non pas la personne avec la veste, celle qui a des lunettes). La conseillère régionale de l'Alliance n'a pas voulu trop s'étendre sur cette situation, à cause des douleurs aux côtes à force d'être pliée en deux… de rire.

"Soyons sérieux, franc et honnête…" C'est possible parce que les écologistes ne sont pas des politiques. "… La négociation ayant échoué avec les socialistes, Europe Ecologie Les Verts doit rester cohérente avec la ligne définie par le mouvement. Il y a une liste qui a été choisie, il est essentiel de suivre la ligne du parti aux sénatoriales".

Yvette Duchemann, Jean-Alain Cadet, Vanessa Miranville et Jean Erpeldinger ont été désignés dans cet ordre. A moins d'une autre ouverture et ce après la fermeture de la première (ouverture), c'est cette liste qui défendra les couleurs écologistes. Bien sûr jusqu'au moment du dépôt de celle-ci, une (ré)ouverture est encore possible. Avec qui ? Peut-être un certain Alain A…..




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger